Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Le masque partout, pour tous ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 17/08/2020

0 commentaires

Face à la résurgence de l’épidémie, la question du port du masque obligatoire sur l’ensemble de l’espace public se pose

Ce dimanche, pour la deuxième journée consécutive, la France enregistrait plus de 3000 nouveaux cas de covid-19 en 24 heures selon Santé Publique France. Des chiffres préoccupants qui alertent sur les risques d’une seconde vague sur le territoire. En attendant un vaccin, les gestes barrières et le port du masque demeurent les meilleures alternatives pour faire face à la progression du virus. Ce dernier est d’ailleurs désormais obligatoire dans de plus en plus de lieux publics, en intérieur comme en extérieur. 


Jeudi dernier, lors du point épidémiologique hebdomadaire, Santé Publique France annonçait une forte hausse du taux de positivité au covid-19 en France (+ 41%). 


Le nombre de nouveaux cas recensés ce week-end confirme la tendance d’une résurgence de l’épidémie et c’est pourquoi de nombreuses villes ont décidé de rendre obligatoire le port du masque dans les lieux publics. 


Eviter le reconfinement


Une prise de décision facilitée par un décret daté du 30 juillet qui permet au préfet de département de rendre le masque obligatoire, sauf dans les locaux d’habitation, lorsque les circonstances locales l’exigent”.

De passage dans le Nord, Jean Castex a précisé que la généralisation du port du masque avait pour objectif de nous protéger contre ce virus sans faire arrêter la vie économique et sociale, en évitant la perspective d’un reconfinement généralisé”.

Ainsi dans le département, le préfet a rendu le masque obligatoire dans les rues piétonnes et les espaces verts urbains.


Les professionnels de santé sonnent l’alerte


En fin de semaine dernière, des professeurs et docteurs en médecine ont publiés une tribune dans le quotidien Libération afin d’appeler au port du masque dans tous les lieux clos collectifs.

Salles de classe, bureaux… la vingtaine de signataires de cette tribune alertent sur le risque de transmission du virus par aérosol viral dans ces lieux où l’air n’est pas, ou moins bien renouvelé.

Au-delà du port du masque dans ces lieux clos, les signataires encouragent à favoriser le télétravail et les cours à distance.


Le masque : un bouclier efficace s’il est porté correctement


Si le masque se généralise un peu partout dans l’espace public, le port de celui-ci n’est pas toujours effectué de la bonne façon et n’apporte pas la protection attendue. 

En effet, il est indispensable de respecter certaines règles pour que le masque soit une protection efficace. 

Celui doit être manipulé par les élastiques, en cas de contact avec le masque, il est nécessaire de se laver les mains.

Par ailleurs, le cou étant une zone exposée, le masque ne doit pas être baissé sous le menton. Il convient d’enlever totalement le masque pour manger, boire ou pour tout autre action plutôt que de le baisser afin d’éviter de se contaminer. 

Pour aider les Français à se protéger au mieux, SantéBD, avec le soutien du gouvernement, a récemment publié un petit guide illustré qui rappelle l’ensemble des bonnes pratiques concernant le port du masque.

Comment mettre le masque ? Comment l’enlever ? Où doit-on le mettre ? Comment le laver ? Ce guide apporte des réponses pour permettre de limiter les risques de propagation du virus et ainsi éviter une éventuelle seconde vague. 
Partager cet article