Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Test PCR, pension de réversion, particulier employeur : ce qui change à la rentrée

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 24/08/2020

0 commentaires

Des tests de dépistage désormais 100 % remboursés à la fin du chômage partiel pour les salariés employés à domicile

Alors que le virus regagne du terrain en France et que le masque s’impose de plus en plus dans l’espace public, plusieurs nouvelles mesures sont apparues discrètement. Dans ce contexte sanitaire si particulier, nous proposons de faire le point sur tout ce qu’il faut savoir à une semaine de la rentrée.

Le masque au bureau


Cette rentrée 2020 se fera donc masquée. Dans de plus en plus de rues, d’espaces verts ou de commerces, le masque est devenu obligatoire et à partir du 1er septembre il le sera aussi dans les entreprises. 

Port du masque dans tous les espaces de travail qui sont clos et partagés”. La ministre du Travail, Elisabeth Borne l’a annoncé le 18 août dernier, et sa mise en place s’appliquera dans tous les lieux communs de l’entreprise.

Il sera cependant possible de ne pas porter le masque dans les bureaux individuels, et des dérogations seront semble-t-il possibles.

La ministre recommande également de privilégier le télétravail à chaque fois que c’est possible.


Le dépistage pour tous


Afin d’inciter au dépistage et tenter d’endiguer l’épidémie, le gouvernement a annoncer dans un arrêté publié le 25 juillet dernier que les tests virologiques par PCR (prélèvement nasal) sont désormais remboursés sans avoir besoin d’une prescription.

Cependant, sans ordonnance, il est nécessaire de transmettre une feuille de soin électronique à l’Assurance maladie pour obtenir un remboursement. 

Fin du chômage partiel


Autre nouveauté de la rentré, un décret paru au Journal officiel le 15 août annonce la fin du dispositif exceptionnel d’activité partielle mis en place pour les salariés employés à domicile et les assistants maternels.

Prolongé dans un premier temps pour aider les particuliers employeur face à la crise, ce dispositif d’indemnité exceptionnelle se terminera le 31 août prochain. 

Les demandes de pension de réversion simplifiées


Jusqu’à présent, suite au décès de son conjoint, la demande de pension de réversion devait s’effectuer auprès des différent régimes de retraite. 

Une démarche souvent laborieuse qui prend fin grâce à un nouveau service en ligne proposé par le groupement d’intérêt public Union retraite et qui permet d’effectuer sa demande en une seule fois.

Pour bénéficier de cette démarche simplifiée, il suffit de se connecter sur le site info​-retraite​.fr et d’effectuer la demande.
Partager cet article