Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

De plus en plus de clusters dans les maisons de retraite

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 24/08/2020

0 commentaires

Des visites en Ehpad qui nécessitent davantage de précautions.

Si l’épidémie de covid-19 repart un peu partout sur le territoire, les maisons de retraite ne sont pas épargnées. 149 foyers de transmission ont été , à ce jour, détectés dans des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). En cause : un relâchement dans l’application des gestes barrières ?


L’épidémie est de nouveau en hausse et le nombre de cas confirmés en France se rapproche des chiffres de mai dernier. 

Dans les Bouches du Rhône, où la situation devient inquiétante, on note que la hausse des cas positifs chez les moins de 60 ans, entamée mi-juillet, arrive depuis début août chez les plus de 60 ans avec une reprise des hospitalisations mi-août.


Les Ehpad sous haute vigilance


Dans les maisons de retraite, la situation est là aussi préoccupante. Le dernier point épidémiologique hebdomadaire de Santé Publique France fait état d’une forteaugmentation de cas positif au covid-19 dans les Ehpad avec 18 nouveaux clusters recensés sur la dernière semaine dans ces établissements. 

En tout, 149 clusters ont été identifiés dans des maisons de retraite, avec en moyenne 12 cas positif par foyer. 

Dans la maison de retraite des Sablons à Pulnoy où neuf décès liés au covid-19 ont été enregistrés ces derniers jours, le visites sont désormais de nouveau interdites.

Interrogé par BFM, le maire de la commune pointe un relâchement” de certaines familles venues visiter un proche dans l’Ehpad.

Si rien n’indique aujourd’hui que le virus soit entré dans l’établissement par le biais d’un visiteur, il convient cependant de renforcer la vigilance afin d’éviter de revivre la situation du printemps dernier et les gestes barrières ainsi que le port du masque demeurent indispensables. 

Face à cette situation la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, a réclamé sur les antennes de LCI davantage de dépistages et a appelé à la responsabilité des familles”.


Eviter le reconfinement


Je reste comme ministre extrêmement soucieux des personnes vulnérables et fragiles et à chaque fois qu’une décision sera nécessaire et proportionnée pour sauver la vie, je la prendrai” a indiqué quant à lui Olivier Véran lors de sa visite l’hôpital de Florac vendredi dernier, avant de souligner qu’à l’heure actuelle il n’y a pas lieu de prendre des mesures de confinement généralisé à l’échelle du pays, que ce soit en Ehpad ou en dehors”.

Pour éviter la propagation au sein des établissements médicaux-sociaux, l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France a envoyé de nouvelles consignes aux maisons de retraite franciliennes.

Des consignes qui visent à faire mieux respecter les gestes barrières et à privilégier des visites dans une salle dédiée plutôt qu’en chambre.

Pour les enfants de moins de 11 ans, pour lesquels le masque n’est pas obligatoire, l’ARS Ile-de-France préconise des visites en extérieur. 

Des recommandations qui viennent compléter le protocole de renforcement des mesures de prévention et de protection dans les Ehpad, publié le 11 août par le gouvernement. 

Protocole qui a vocation à endiguer l’épidémie en conseillant aux établissements d’anticiper les mesures à réactiver en cas de nécessité et prévoit notamment le renforcement du protocole d’hygiène en cas d’apparition de cas suspects ou confirmés de covid-19.
Pour aller plus loin : Le masque partout, pour tous ?


Partager cet article