Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Suicide : les personnes âgées particulièrement concernées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 14/09/2020

0 commentaires

L’isolement et la dépression, principaux facteurs de risques chez les personnes âgées

Le 10 septembre dernier se déroulait la 18e journée mondiale pour la prévention du suicide. L’occasion de rappeler que les personnes âgées constituent la population la plus à risque de décès par suicide et de mettre en avant les solutions d’écoute existantes.


En 2016, 2 695 personnes de 65 ans ou plus se sont donné la mort, soit près d’un tiers du nombre total de suicides en France selon une étude de l’Inserm.

L’association les Petits Frères des Pauvres souligne que principaux facteurs de risques du passage à l’acte chez les personnes âgées sont le deuil, l’isolement et la dépression”.

Un sentiment d’isolement qui peut être accentué pendant cette crise sanitaire, où les visites se font plus rares et les déplacements plus compliqués. 


Obtenir du soutien


Face à ce constat alarmant, l’association a ouvert depuis 2007 une plateforme d’écoute, anonyme, entièrement gratuite et disponible sept jours sur sept. 

Solitud’écoute est accessible au 0 800 47 47 88 entre 15h et 20h et permet d’obtenir un véritable soutien des bénévoles de l’association.

Un service qui a été renforcé durant la crise afin de faire face à l’augmentation massive des appels. 

Nous avons constaté une hausse d’appels de personnes qui exprimaient des tendances suicidaires”, souligne Mélanie Rossi, cheffe de projet Solitud’écoute chez les Petits Frères des Pauvres.

L’association qui a d’ailleurs publié un rapport au début de l’été pour constater les effets du confinement sur l’isolement des personnes âgées. 

Rapport qui révélait que 720 000 personnes âgées n’ont eu aucun contact avec leur famille durant le confinement.


Le suicide, parlons-en !


Une période qui laisse planer le risque de suicide chezles plus âgées. Dans ce contexte et à l’occasion de cette 18e journée mondiale pour la prévention du suicide, l’Union nationale pour la prévention du suicide (UNPS) a lancé sur les réseaux sociaux une vaste campagne de sensibilisation du grand public, intitulée Le suicide, parlons-en !.

Campagne pour rappeler notamment que la France possède un taux de suicide supérieur à la moyenne européenne (14,1 pour 100 000 habitants en France contre 11,3 en Europe). 

Et contrairement aux idées reçues, ces suicides concernent souvent des personnes âgées avec un taux doublé chez les plus de 75 ans.
Partager cet article