Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Grippe saisonnière : le plus fragiles incités à se faire vacciner

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/10/2020

0 commentaires

Après le covid-19 et la dengue, l’arrivée de la grippe en Martinique inquiète

Entre covid-19 et dengue, la Martinique pourrait subir la circulation d’un troisième virus sur le territoire.C’est dans un contexte sanitaire inédit que la campagne annuelle de vaccination contre la grippe a été lancée le 13 octobre afin d’inciter les plus fragiles à se protéger contre cette nouvelle menace et éviter une co-circulation des virus.


La grippe saisonnière 2019/2020 a touché 7550 Martiniquais et causé 8 décès. 

S’il n’est pas encore possible de déterminer la puissance de la grippe cette année, en raison de la circulation active de covid-19, il est plus que jamais recommandé aux personnes les plus fragiles de se faire vacciner. 

La grippe est une maladie contagieuse qui peut engendrer des complications sérieuses voire mortelles et le vaccin demeure à ce jour la meilleure protection contre le virus.

Ainsi 15,8 millions de Français considérés comme à risque” devrait recevoir un bon de prise en charge du vaccin contre la grippe. Bon qui permettra dans un second temps d’aller récupérer le vaccin en pharmacie.

Les personnes concernées par ce dispositif sont :
  • les personnes âgées de 65 ans et plus
  • les personnes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques
  • les femmes enceintes
  • les personnes souffrant d’obésité (indice de masse corporel (IMC) supérieur ou égal à 40)
  • l’entourage des nourrissons à risque de grippe grave et des personnes immunodéprimées, dans l’objectif de protéger les personnes fragiles de leur entourage


Inciter à se protéger 


La vaccination en Martinique constitue un réel enjeu sanitaire. L’Agence régionale de santé de Martinique souligne que la couverture vaccinale antigrippale se situe à seulement 16 % sur l’île, alors que la moyenne nationale est à 46 %. 

Afin inciter les Martiniquais à aller se faire vacciner, l’Agence lance une vaste campagne d’information et de sensibilisation à destination du grand public.

Partager cet article