Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Confiné, mais pas isolé !

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 02/11/2020

0 commentaires

Courriers, vidéos, innovations… des solutions pour rompre l’isolement des seniors


Un peu plus de six mois après le déconfinement, la France se confine à nouveau. Si cette fois, les visites sont, pour l’heure, toujours autorisées dans les maisons de retraite et les services à domiciles peuvent toujours fonctionner, le risque d’isolement plane toujours au-dessus des plus âgés. 

Si les personnes âgées sont considérés comme à risque face au virus, les conséquences psychologiques de cette crise constituent un autre risque majeur. 

A l’issue du premier confinement, une étude menée par l’association Les Petits Frères des Pauvres révélait que 720 000 personnes âgées n’ont eu aucun contact avec leur famille durant cette période.

Et selon une enquête menée par la société Bluelinea, 46 % des seniors n’accepteront pas un confinement des plus âgés.


Préserver les liens sociaux malgré le confinement


Afin de tirer les enseignements d’un printemps particulièrement éprouvant pour les âgés, plusieurs solutions proposent de continuer à accompagner un proche malgré la distance.

Parmi elles, la start-up Merci Facteur invite à rompre l’isolement des personnes âgées en leur envoyant lettres, cartes ou photos.

Pour ce faire, il suffit, depuis le site internet de Merci Facteur, de renseigner son message et/​ou d’importer sa photo. Les éléments seront ensuite imprimés et envoyés le jour même à votre proche isolé, le tout pour moins d’un euro.


L’innovation au service des seniors


Autre initiative pour renforcer le lien social pendant ce confinement, le Département des Yvelines et l’Agence interdépartementale de l’autonomie ont testé et évalué en Ehpad des innovations qui visent à réduire l’isolement des plus âgés.

Ces solutions, Zeebox, T‑Med, Lumeen, Axyn Robotique, Oroi, Connect’Age et INNO3MED – Nao Zora ont toutes vocation à lutter l’isolement des seniors, à permettre le développement de la téléconsultation ou la mise en place de stimulations cognitives.

Garder le lien grâce à la TV


De son côté, la webtélé du diocèse d’Avignon diffuse chaque semaine depuis hier et jusqu’au 27 décembre, le témoignage d’une personne de plus de 80 ans.

L’occasion d’exprimer son ressenti sur la situation sanitaire et sur la vieillesse en général, mais aussi l’occasion de rassurer sa famille, moins présente avec ce nouveau confinement.
Partager cet article