Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Etre aidant, être aidé

Ce qui change en novembre et décembre

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 30/11/2020

0 commentaires

De nouvelles mesures en faveur des malades de Parkinson, des aidants et de nouveaux droits pour les assurés

Depuis ce week-end, les premiers assouplissements des mesures de confinement annoncées par le Président de la République sont entrées en vigueur. Outre ces mesures, de nombreux ajustements ont été mis en place ces dernières semaines. Le point sur les principales évolutions.


Courses, balades…


Depuis le 28 novembre, une nouvelle attestation est disponible permettant désormais de se promener pendant 3 heures et dans un rayon maximal de 20 kilomètres autour de son domicile. L’amende pour un déplacement non justifié s’élève toujours à 135 €.

Par ailleurs, les commerces dit non essentiels”, ainsi que de nombreux lieux ont rouvert et depuis samedi, il est possible de : 
  • faire des achats dans des commerces autorisés,
  • se rendre dans un établissement culturel autorisé (bibliothèque, médiathèque…),
  • se rendre dans un lieu de culte.


La liste des personnes vulnérables s’étend


Pour rappel, les personnes considérées comme vulnérables” selon le gouvernement peuvent, sous conditions, bénéficier du chômage partiel ou d’un arrêt de travail ainsi que de 10 masques par semaine en pharmacie (sur prescription médicale).

Depuis le 12 novembre, toute personne atteinte d’une maladie du motoneurone, d’une myasthénie grave, de sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson, de paralysie cérébrale, de quadriplégie ou hémiplégie, d’une tumeur maligne primitive cérébrale, d’une maladie cérébelleuse progressive ou d’une maladie rare est aussi considéré comme vulnérable.

Les critères de risque de contamination redéfinis


Un arrêté daté du 27 novembre précise le changement des critères de distance et de durée du contact au regard du risque de contamination par le virus du covid-19 pour le traitement des données.

Un contact à moins d’un mètre pendant au moins 15 minutes entre les utilisateurs de l’applicationTousAntiCovid permettait jusqu’à présent de définir la présence d’un risque.

Cet arrêté ajoute deux critères supplémentaires : 
  • Soit un contact à une distance inférieure ou égale à un mètre pendant cinq minutes
  • Soit un contact à une distance supérieure à un mètre et inférieure ou égale à deux mètres pendant quinze minutes


Des mesures pour les aidants


Certains revenus perçus par les aidants familiaux ou des personnes en situation de handicap n’entrent plus en compte dans le calcul du Revenu de solidarité active (RSA) et de la prime d’activité depuis le 6 novembre.

Ne sont plus pris en compte pour déterminer le montant du RSA :
  • la Prestation de compensation du handicap (PCH) quel que soit l’âge du bénéficiaire pour l’ensemble de ses éléments (les charges apportées par les aidants familiaux incluses)
  • la somme perçue au titre du dédommagement par l’aidant familial dans le cadre de la PCH
  • l’Allocation journalière du proche aidant (AJPA)

Ne sont plus pris en compte pour déterminer la prime d’activité :
  • la somme perçue au titre du dédommagement par l’aidant familial dans le cadre de la PCH
  • l’Allocation journalière du proche aidant (AJPA)


Résilier sa mutuelle plus facilement


A partir du 1er décembre et conformément à la loi du 14 juillet 2019 relative au droit de résiliation, un nouveau droit ouvre aux assurés la possibilité de mettre fin à leurs contrats de complémentaire santé, sans frais ni pénalité, si celui-ci a été souscrit il y a plus d’un an.

Face à l’augmentation incessante du prix des mutuelles depuis le début de la crise, cette mesure pourra permettre de changer de mutuelle, sans avoir à justifier d’un motif.
Pour ce faire, après un an d’ancienneté, il suffit d’adresser une lettre de résiliation à son assurance.

Hausse du tarif réglementé du gaz


A partir du 1er décembre les tarifs réglementés du gaz augmenteront de 2,4 %. Une hausse des prix qui arrive en pleine période de confinement et alors que les températures baissent significativement.
Partager cet article