Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Confinement : de nouveaux allègements en Martinique

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 07/12/2020

0 commentaires

Fin de l’attestation en journée mais couvre-feu en soirée

Alors qu’un premier assouplissement des mesures de confinement a été entériné le 25 novembre dernier, le gouvernement vient d’annoncer de nouveaux allègements. Preuve que la situation sanitaire en Martinique s’améliore de jour en jour. Explications.

97 cas positifs au covid-19 ont été recensé sur la dernière semaine de novembre selon les derniers chiffres de Santé publique France relayés par l’Agence régionale de santé de Martinique. 

Des chiffres qui indiquent depuis quelques semaines une nette amélioration de la situation sanitaire et incitent le gouvernement à alléger les mesures de confinement plus rapidement qu’en métropole.

Pour tenir compte des spécificités des Outre-mer et de la circulation locale du virus, nous avons décidé, avec le Président de la République et le Premier ministre, de suivre une stratégie de lutte contre l’épidémie différenciée, territoire par territoire, par rapport au reste de la France. Ces nouvelles annonces pour la Martinique s’inscrivent dans ce cadre. Les indicateurs étant nettement orientés à la baisse, nous avons décidé de cet allègement progressif”, a récemment déclaré Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer.

Après la réouverture des commerces dit non essentiels” et la reprise des activités de cultes, les restrictions de circulation seront levées pendant la journée, indique un communiqué du ministère des Solidarités et de la Santé publié le 3 décembre.

A partir du 8 décembre, l’attestation dérogatoire de déplacement ne sera donc plus nécessaire pour se déplacer en journée.

Toutefois, le virus circulant toujours activement sur le territoire, un couvre-feu sera instauré en Martinique de 21h à 4h du matin à partir de mardi.


D’autres allègements en perspective


Le ministère précise que ce couvre-feu pourra être réexaminé dans les prochaines semaines, selon de l’évolution de l’épidémie.

Nous continuons à suivre les indicateurs, de manière régulière, afin de décider, si la situation le permet, de nouveaux allègements d’ici à 15 jours” a ainsi déclaré le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran.

Par ailleurs, si la réouverture des établissements de restauration n’interviendra pas avant le 20 janvier 2021 en métropole, elle pourrait avoir lieu un peu plus tôt en Martinique. 

Le gouvernement a ainsi annoncé que si les indicateurs épidémiologiques restent orientés à la baisse, à partir du 15 décembre, les restaurants pourraient rouvrir à condition de respecter strictement un protocole sanitaire renforcé”.
Partager cet article