Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Trouver son lieu de vie

Noël : visites et festivités finalement autorisées dans les maisons de retraite

Auteur Rédaction

Temps de lecture 4 min

Date de publication 14/12/2020

0 commentaires

Le gouvernement publie un assouplissement des recommandations pour les maisons de retraite

Les fêtes de fin d’années approchent à grands pas et jusqu’à présent, les restrictions sanitaires restaient très floues concernant les personnes vivant en maison de retraite, laissant planer l’hypothèse d’un Noël confiné. Ce samedi, le gouvernement a publié de nouvelles recommandations aux établissements accueillant des personnes âgées, venant assouplir le protocole sanitaire pour cette fin d’année.


La prévention sanitaire dans la plupart de nos Ehpad est tellement stricte pour éviter des contaminations que malheureusement les résidents seront le plus souvent privés de leur proches lors des fêtes de fin d’année” déplorait le réseau des élus des conseils de la vie sociale en Essonne (InterCVS 91) il y a quelques semaines. 

Si la protection des plus fragiles doit être une priorité dans ce contexte sanitaire, la préservation de leurs droits et de leurs libertés l’est tout autant.

Contactée peu avant la publication des nouvelles recommandations, la Défenseure des droits précise qu’elle a été saisie sur les difficultés que des personnes ont rencontrées, tant en matière d’organisation que de fréquence, pour s’entretenir avec leurs proches”.

L’autorité administrative indépendante souligne par ailleurs que les restrictions accroissent l’isolement des personnes âgées et ont des conséquences négatives sur leur bien-être. En outre, des limitations dans l’accès aux soins médicaux et paramédicaux ont pu être observées. Tout cela accélère la dégradation de l’état de santé et de l’autonomie de ces personnes âgées”.

Selon la Défenseure des droits, le devoir de protection qui incombe à l’établissement suppose d’évaluer les risques pour chaque résident, afin de ne pas tomber dans une logique uniquement sécuritaire, générale pour tout l’établissement et sans concertation entre résidents, familles et directions des Ehpad”.

Une parenthèse pour les fêtes

Une position qui a semble-t-il été entendue puisque le ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé ce week-end un assouplissement des recommandations pour les maisons de retraite. 

Ainsi, du 15 décembre au 3 janvier, de nouvelles mesures viendront faciliter l’organisation des visites et permettre aux familles de se retrouver dans des conditions plus conviviales” précise le document transmis au Ehpad et unités de soins de longue durée (USLD).

Si les visites ne seront possibles que sur rendez-vous, le nouveau protocole indique qu’une augmentation des jauges (nombre de visiteurs par résident et nombre maximal de visiteurs accueillis simultanément par plage de rendez-vous) et de la durée des plages de rendez-vous peut être envisagée”.

Un protocole qui garantit également que chaque résident qui le souhaite pourra recevoir la visite de ses proches pendant les fêtes. Ces visites pourront, pendant cette période, avoir lieu en chambre si la personne visitée ne peut se déplacer.

Par ailleurs, afin de permettre aux résidents participer pleinement aux fêtes de fin d’année, les maisons de retraite sont encouragées à organiser des animations collectives et à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement, à visée conviviale, festive ou spirituelle (incluant notamment l’accompagnement à des offices religieux), dans des conditions d’encadrement strictes rappelées par le protocole”.

Passer les fêtes en famille

Au-delà des visites et festivités au sein des établissements, à partir de demain, les sorties des résidents en famille seront aussi facilitées. 

Dans ce cadre et afin de limiter au maximum les risques de rebond épidémique, le gouvernement souligne que les proches des résidents devront respecter les précautions sanitaires (gestes barrières, distanciation, aération…), limiter au maximum les risques d’exposition” et sont incités à réaliser un test RT-PCR ou antigénique préalable à l’évènement familial”.

A leur retour dans la maison de retraite, le document publié par le gouvernement recommande que ces résidents devront s’abstenir de participer aux activités collectives pendant 7 jours. L’isolement en chambre ne sera donc obligatoire que pour les résidents testés positif au covid-19.

Le réseau des élus des conseils de la vie sociale en Essonne salue ces nouvelles recommandations qui correspondent à son souhait d’assouplir les visites et d’accroître la relation des résidents avec leur famille et d’assurer des festivités conviviales au cours de la période des fêtes de fin d’année”.

L’InterCVS 91 précise cependant que le conseil de la vie sociale de chaque maison de retraite doit être consulté sur l’organisation mise en place pour les fêtes.

Consulter le nouveau protocole pour cette fin d’année

Partager cet article