Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Trouver son lieu de vie

Edito : Vivre ces drôles de fêtes 2020

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 21/12/2020

0 commentaires

Merci la culture, les arts pour nous aider à rêver, à nous enrichir malgré tout


Cette année 2020 restera dans les mémoires avec cette pandémie déstabilisatrice.

Tous les citoyens, tous les services, les établissements, les professionnels des soins, de la culture… ont été sidérés, confinés, secoués. Jusqu’au bout, jusqu’aux fêtes … avec ces risques âgistes de mises à l’écart liées à l’âge selon l’Observatoire de l’Agisme.

Cette dernière semaine de 2020, nous vous invitons à découvrir comment les plateformes de répit des aidants se sont adaptéesà cette crise sanitaire. Un guide bien documenté vient de sortir pour les proches aidants, particulièrement touchés par le(s) confinement(s).

Cette année 2020 s’achève aussi sur cette campagne de vaccination anti-covid qui se prépare auprès des plus âgés en institutions prioritairement. La ministre de l’Autonomie Madame Bourguignon lance pour sa part une consultation de huit semaines sur la place des plus âgés dans notre société. A vos claviers !

Pour ce dernier édito 2020, j’ai envie de vous inviter, de nous inviter à vivre au mieux ces temps de fêtes, malgré tout.

Vivre au mieux ces temps d’échanges, certes repensés, ajustés aux risques de contaminations mais peut-être encore plus intenses soit physiquement, soit à distance.

Vivre au mieux ces fêtes autrement … en laissant flâner l’imagination, en recourant aux petits rituels amusants comme décorer la maison, emballer les cadeaux, faire le sapin (voir le concours de Stop à l’isolement), réaliser les recettes traditionnelles ou pas, pour tous les goûts et tous les types de handicaps. Voir aussi ce concours de pull de Noël ou ce festival de films en établissements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Vivre ces fêtes avec l’appui des arts, de la culture qui alimentent la rêverie, lèvent le nez du présent, ré-inventent, ré-enchantent le quotidien… Comme ces musiciens qui jouent dans les rues, sous les fenêtres, comme ces chanteurs, ces danseurs, ces écrivains, ces oeuvres des musées, ces films accessibles à distance… Je vous invite aussi à écouter les témoignages sensibles d’habitants d’établissements pour personnes âgées dépendantes, via le podcast Age mûr de Vincent Malone et Félix Barrès. Malgré le sentiment d’isolement, malgré les ressentis, les douleurs, les souvenirs plus ou moins difficiles, ces vieilles personnes continuent de chanter, de dire des poèmes, de positiver. J’ai passé le stade de déprimer” affirme monsieur Crovisier, 71 ans. Quant aux personnes malades Alzheimer des Alpes Maritimes, ils ont créé les Trophée Silver Eco 2020 100% digitaux.Parmi lesquels zoom sur ArthroseTV, la web-télé qui déride !

Avoir passé l’âge de déprimer, continuer malgré tout de s’émerveiller : voici de belles invitations pour vivre ces drôles de fêtes 2020.

Et avoir le plaisir de vous, de nous retrouver l’année prochaine !

Partager cet article
Tags