Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

En ligne, gratuites : de nouvelles initiatives pour rendre la culture accessible

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 21/12/2020

0 commentaires

En raison de la crise sanitaire, musées, cinémas et autres théâtres ont dû fermer leurs portes durant 4 mois en 2020. Toujours fermés à ce jour, ils pourraient rouvrir leurs portes le 7 janvier 2021, sous réserve d’une amélioration de la situation épidémique. Pour continuer à faire vivre la culture, de nombreuses institutions ont partagé leurs fonds, leurs événements à distance. Des initiatives qui peuvent profiter, aussi, aux personnes âgées ou en situation de handicap.


La culture est-elle un bien essentiel ? Le 30 octobre, lorsque librairies, théâtres et musées ont dû fermer leurs portes pour la deuxième fois de l’année, le débat a fait rage.

Si de nombreuses librairies ont rapidement mis en œuvre des solutions de vente à distance et de retrait en magasin (click and collect), les autres établissements culturels restent fermés pendant encore au moins 15 jours.

Tous les Français sont donc privés d’accès physique à la culture temporairement… comme le sont habituellement les personnes fragilisées, ces « damnés de la culture » selon André Fertier, président du Cemaforre (Centre national de ressource pour l’accessibilité culturelle).

Profiter de la culture à distance

En réaction, une myriade d’initiatives ont été lancées depuis mars dernier, puis à l’automne.

Côté cinéma, le site Open culture a répertorié plus de 1000 films disponibles gratuitement sur internet. La Cinémathèque française et le Forum des images proposent tous deux d’assister à des conférences, essais, rencontres depuis chez soi.

Pour les musées, pourquoi se contenter des institutions françaises ? La National Gallery de Londres, le Smithsonian de Washington, le musée Reine Sofia de Madrid ou le musée Van Gogh à Amsterdam vous invitent à découvrir leurs collections en ligne, gratuitement.

L’Unesco donne quant à lui accès à une bibliothèque riche de dizaines de livres et documents anciens. D’autres livres peuvent également être lus gratuitement ici.

En matière de théâtre, Podcasters et Onze PLus proposent des podcasts de pièces de théâtre jouées par de jeunes comédiens. Deux oeuvres adaptées de Maupassant sont d’ores et déjà disponibles. Télécharger Le menuet et La parure.

Sans oublier le site du ministère de la Culture, #culturecheznous, qui donne accès a près d’un millier d’expositions, concerts, podcast…

Restent que toutes les personnes éloignées de la culture ne bénéficieront pas forcément de ces partages, parce qu’elles ne sont pas équipées en outils numériques ou n’ont pas accès à l’information

« Leurs besoins culturels ne sont toujours pas entendus à ce jour »

souligne André Fertier

même si le droit à la culture est inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Des études sont actuellement en cours pour mesurer l’intérêt de cette offre culturelle à distance, indique-t-il. En espérant que la future loi Grand âge autonomie mette un terme à l’ « exclusion culturelle absolue ».

Partager cet article