Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Etre aidant, être aidé

#23 millions d’aidés, d’aidants qui veulent faire entendre leur voix

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/03/2022

0 commentaires

C’est l’association APF France Handicap qui a lancé ce #23millions de voix qui réclament des engagements politiques.

12 millions de personnes en situation de handicap de tous âges et leurs 11 millions de proches aidants veulent que leurs revendications pèsent dans les campagnes électorales. Découvrez cette semaine les propositions d’Anne Hidalgo, Emmanuel Macron, Yannick Jadot, Valérie Pécresse, Marine Le Pen et Fabien Roussel.

Le Collectif Je t’aide a remarqué que seul un candidat sur deux inclut des propositions en direction des aidants et deux candidats ne font aucune proposition qui concerne les aidants ou les personnes aidées.

Ces #23millions de voix veulent que ça change.

Ils veulent de nouvelles formes d’habitats inclusifs, partagés, participatifs. C’est possible même pour des personnes atteintes de maladie neuro-évolutive comme le montre l’inauguration d’une colocation de huit personnes malades Alzheimer en Alsace.

Ces 11 millions de proches aidants veulent des solutions de répit lisibles, visibles et financées comme celles primées au 3eme Congrès du répit à Lyon.

Ces 23 millions de personnes aidées et aidantes reconnaissent avoir besoin du soutien de psychologues dont les actes sont aujourd’hui remboursés. Tout savoir cette semaine sur le nouveau dispositif MonPsy.

Devant le labyrinthe des aides, des services, ces 23 millions de personnes aidées et aidantes rêvent d’un guichet unique pour l’autonomie. Cette ambition fait partie des nouveaux axes de travail pour le gouvernement avec le soutien aux salariés aidants et l’ouverture des écoles aux maisons de retraite et vice-versa pour un enrichissement mutuel !

Pour tous nous mettre en mouvement et marcher quelques pas, tous les jours, quel que soit notre âge, pour un long parcours de vie, en meilleure santé possible.

Les revendications des #23millions de personnes aidées et aidantes sont positives pour l’intérêt général : pour des territoires inclusifs, positifs, promoteurs d’emplois pérennes, non délocalisables, qui ont du sens. Elles sont solidaires de toutes les situations de vulnérabilité partout dans le monde et notamment dans les pays en guerre comme l’Ukraine.

Ces #23millions de personnes aidées et aidantes seront-elles entendues par les élus et futurs élus français ? 

Partager cet article
Tags