Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Connaître vos droits

3977 : les maltraitances psychologiques ont explosé en 2020

Auteur Guillaume Vonthron

Temps de lecture 2 min

Date de publication 14/06/2021

0 commentaires

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées ce 15 juin, le 3977 tire le bilan des dossiers traités au cours de l’année 2020. Une année marquée par la crise et les confinements mais aussi par une hausse des signalements pour maltraitance. Explications.

Le 3977 est le numéro national de signalement des situations de maltraitance envers les personnes âgées et adultes handicapés.

Ce numéro gratuit est accessible du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi et dimanche de 9h à 13h et de 14h à 19h.

A la veille de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées, la Fédération 3977 signale qu’en 2020, 7212 dossiers ont été ouverts pour maltraitance, tous motifs confondus, soit une hausse de 6 % par rapport à 2019

Lors de cette année de crise sanitaire, à l’épreuve des confinements successifs, les personnes mises en cause dans le cadre de ces signalements étaient très majoritairement un membre de la famille (54 %, soit une augmentation de + 27 % par rapport à 2018).

Les maltraitances psychologiques en forte hausse

Psychologique, physique, financière… la maltraitance des personnes âgées peut prendre des formes diverses. 

Selon le rapport du 3977, en 2020, les maltraitances principales signalées étaient psychologiques (32 %) et physiques (18 %), les négligences dites « passives », c’est-à-dire non volontaires (15 %) et les maltraitances financières (12 %).

Les maltraitances psychologiques ont même progressé de 25 % par rapport à 2018 ! 

Face à ces chiffres alarmants, conséquence d’une année confinée, la Fédération 3977 souhaite renforcer son combat contre la maltraitance sur les trois prochaines années autour de 4 axes principaux : 

  • Promouvoir la lutte contre les situations de maltraitance en France
  • Améliorer l’accueil des alertes
  • Renforcer l’accompagnement des alertes
  • Renforcer le positionnement national et international de la Fédération

Consulter le rapport 2020 du 3977

Ressource pour accompagner dans une bien-traitance mutuelle

Le livre Vivre au quotidien avec la personne âgée” de Chantalle Servais, psychologue, psychothérapeute, enseignante certifiée en PNL, en hypnose ericksonienne, regorge de conseils, de tests, d’exercices pratiques pour favoriser la relation, la communication, limiter le stress.

S’appuyant sur la communication non violente (CNV), l’auteur invite à ne pas tuer le messager (les émotions) mais le reconnaître, le nommer, pour mieux agir.

Elle invite les aidants professionnels ou non, à découvrir et tester leur position dans la relation à l’autre avec l’analyse transactionnelle, en repérant les pièges du triangle de Karpman (Sauveur/​victime/​persécuteur), notamment.

En investiguant, en questionnant, en reformulant, en prenant du recul voire en allant chercher de l’aide, l’enjeu est d’éviter de juger, moraliser, diriger, pour favoriser au maximum l’autonomie de la personne aidée, l’Ikigaï en japonais sentir que sa vie a un sens”.

Vivre au quotidien avec la personne âgée

Guide pratique d’accompagnement pour une bien-traitance mutuelle
Chantalle Servais
Editions Chronique Sociale

Partager cet article