Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Le groupe Seniors Santé publie le recueil de poésie de l'un de ses résidents artiste parkinsonien

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 15/02/2010

0 commentaires

Humeurs

Le groupe de maisons de retraite Seniors Santé met à l’honneur l’un de ses résidents, artiste dans l’âme et parkinsonien, en publiant à compte d’auteur son recueil de poésie.
Continuer d’écrire, peindre, créer en dépit d’une maladie de Parkinson. C’est le défi qu’ont relevé Paul-Louis Lebaud, résident de l’Aubier de Cybèle, et Françoise Rischmann, peintre cagnoise et parkinsonienne depuis de nombreuses années.

La publication par le groupe Seniors Santé du recueil « Humeurs » est le résultat d’une belle rencontre entre son auteur, Paul-Louis Lebaud, résident de l’Aubier de Cybèle (Groupe Senior Santé), et les équipes de l’établissement.

Homme affable, mais peu bavard, préférant se tenir à l’écart du groupe, dans le confort de sa chambre, Monsieur Lebaud est un homme à l’écoute du temps, sensible aux événements qui se jouent partout sur la planète, attentif à ses émotions et à celles des autres.

Ses belles observations l’ont conduit depuis des années à écrire des poèmes élégants, sensibles, émouvants… qu’il a humblement conservés dans un coin de son placard. Monsieur Lebaud a permis que l’Aubier de Cybèle les découvre.

Émus par la qualité de son oeuvre, les responsables de la résidence lui ont proposé de la publier. Sa réaction a été au départ un peu craintive. Monsieur Lebaud appréhendait d’être propulsé sur le devant de la scène, « alors qu’il se sent si fatigué ». Et puis, il a réfléchi, l’idée l’a finalement séduit. Il a décidé de donner son accord.

Avec l’approbation de ses enfants, les revenus de la vente de ce recueil de poésie, seront intégralement versés à l’association
des parkinsoniens de Provence-Alpes-Côte‑d’Azur.

L’Aubier de Cybèle a décidé de rendre un hommage en organisant une conférence débat le 6 février dont le fil rouge était « La création, avec, malgré la maladie de Parkinson ».

Cette conférence était animée par le Docteur Michel Borg, neurologue au CHU
de Nice et grand spécialiste de la maladie. Elle était suivie par la lecture de poésies issues du recueil « Humeurs » de Monsieur Lebaud et le vernissage de l’exposition de peintures d’une artiste cagnoise Madame Rischmann, parkinsonienne également.

Dans le recueil Humeurs”, ces deux poèmes

Humeurs seniors santé extrait

Ultime attitude
Dans ma tête et mon coeur fatigués et stressés,
Pensées et sentiments, empressées et contraires,
Se disputent la place, en tournois arbitraires,
Pour des sujets moroses, en tout temps ressassés,

Le convoi des humains s’emplit de tracasseries,
de bonheurs passagers, de douleurs solitaires.
Que médite un manchot, dans les rigueurs polaires ?

Poète impersonnel, trop dur pour t’épancher,
Dis-moi : « Comment fais-tu pour souffrir sans broncher,
Dans un moment ultime, en un instant suprême ? ».

Loup muet de VIGNE, stoïque est ton trépas.
Et toi, chèvre héroïque, en fis aussi de même.
Oui, tous ceux qui sont partis, sans un cri, d’ici-bas.
Paul-Louis Lebaud

Partager cet article