Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Trouver son lieu de vie

L'ANESM analyse l'autoévaluation des pratiques de bientraitance en Ehpad

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 06/03/2010

0 commentaires

Résultat peut mieux faire”

Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée des Aînés, a reçu Mardi 2 mars le rapport sur l’analyse des questionnaires d’autoévaluation des pratiques de bientraitance en Ehpad (établissement d’hébregement pour personnes âgées dépendantes).

Les maisons de retraite avaient recu pour mission de s’autoévaluer au regard des critères de la bientraitance. Ils ont ainsi été questionnés sur le degré de mise en oeuvre de différentes pratiques (formation Alzheimer / bientraitance et son impact, projet personnalisé du résident, accompagnement, encadrement…).

Le questionnaire d’autoévaluation est un nouvel outil annuel adressé pour la première fois aux 8 000 Ehpad en mai 2009, dont la diffusion sera renouvelée en 2010. 5148 questionnaires ont été reçus sur un total de 8 000 Ehpad et 5081 se sont avérés exploitables (questionnaires complets, avec l’ensemble des pages lisibles). 

L’analyse effectuée par l’Anesm (Agence nationale de l’évaluation sociale et médico-sociale) a permis de mettre en valeur des points forts ainsi que des axes d’amélioration.

Ainsi par exemple, la ministre souhaite que les conseils de vie sociale (CVS) soient mis en place de façon effective et les généraliser dans l’ensemble des Ehpad, avant fin 2010. Le CVS participe en effet au suivi de la qualité des établissements. Il doit à ce titre être réuni, entendu et ses propositions étudiées. 

Elle a également évoqué que d’ici fin 2010, les procédures de signalement des éventuels dysfonctionnements constatés par les résidents, leurs familles et le personnel soient améliorées. Elle souhaite que soit systématisée la possibilité de les consigner par écrit au sein des établissements. Une instruction en précisera les modalités.

Afin d’améliorer la qualité de prise en charge des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer ainsi que la qualité de vie des autres résidents, Nora Berra a rappelé lanécessité de promouvoir la création de PASA (Pôles d’Activités et de Soins Adaptés) destinés aux résidents souffrant de troubles modérés du comportement.

Enfin, dans le cadre des formations Bientraitance, la ministre a reprécisé que 20 000 formateurs interviennent en établissement, soit 2 par structure, de façon à former les personnels à des méthodes capables de changer à la fois la qualité de vie et la qualité de la relation qu’ils entretiennent avec les personnes âgées.- 

Accéder au rapport de l’ANESM.

Retrouver les éditions des Prix CVS de Agevillage et la FNG (Fondation nationale de gérontologie). Voir le forum CVS d’Agevillage. 

Partager cet article