Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Vivre chez soi

350 services à domicile risquent la fermeture en 2011. Mobilisation du collectif des 16 associations

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 10/01/2011

0 commentaires

Le collectif dit des 16 rassemble 16 associations de professionnels des services à domicile et des représentants des personnes aidées comme l’APF (Association des paralysés de France). Ce 10 janvier lors d’une conférence de presse, ils ont présenté la situation dramatique de près de 350 services en sursis en 2011.

Jean-Marie Barbier son président s’attend à des mesurettes pour la réforme de la dépendance” qui s’annonce en 2011, relançant le débat plus tard, aux élections présidentielles. Nous n’avons pas le temps d’attendre en tant que service à domicile et représentants des personnes fragilisées et handicapées” explique Jean-Marie Barbier de l’APF.

Après les dépôts de bilan de l’ADAR de Lille, ASSAD 77, ARAST la Réunion, CODAPA Eure et Loire, les graves difficultés de la fédération ADMR Finistère et du siège de l’UNA à Paris (reconnus par la député UMP Bérengère Poletti), Emmanuel Verny, délégué général de l’UNA annonce que 350 services qui ont été soutenus à bout de bras par les collectivités locales (les départements) en 2010, risquent la fermeture en 2011.

60 services à domicile n’ont plus de fonds propres actuellement dans le réseau UNA. Les retards de paiements de CARSAT (aides ménagères) accentuent la difficulté.

Voir l’ intervention d’Emmanuel Verny (UNA) en images


Hugues Vidor qui dirige Adessa à Domicile annonce lui aussi qu’un tiers de ses associations adhérentes a perdu un tiers de leur fonds propres en deux ans.

Les 16 associations
ADESSADOMICILE ; ADMR ; AD-PA ; Aînés Ruraux ; APF ; CFPSAA ; Croix-Rouge française ; Familles Rurales ; FNAAFP-CSF ; FNADEPA ; FNAPAEF ; FNAQPA ; Mutualité Française ; UNA ; UNCCAS ; Uniopss ; USB-Domicile. 

Partager cet article