Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le Figaro publie son palmarès des maisons de retraite

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 31/01/2011

0 commentaires

Logo FIGARO MAGAZINE ET GUIDE SANTELe Figaro Magazine vient de publier son palmarès des maisons de retraite. Comment bien la choisir ? Comment être sûrs que les résidents y sont bien traités ? Difficiles questions en effet auxquelles le journal a tenté de répondre en soumettant les différentes institutions à 62 questions portant sur le confort (services associés, taille des chambres…), les tarifs, le professionnalisme des équipes (nombre de soignants, formation…).

La liste des établissements fournie par le ministère de la santé a permis de recenser 7416 établissements, des secteurs publics, privé associatif et privé commercial. Le journal précise que les établissements du secteur public avaient reçu pour consigne de la Fédération hospitalière de France de ne pas participer à cette enquête”.

Les principaux enseignements de l’étude :
- La profession a considérablement évolué depuis la loi du 2 janvier 2002. Tous doivent établir un projet de vie et de soins pour leurs résidents”.
- Malgré une modernisation indéniable les témoignages d’insatisfaction des familles de résidents restent nombreux. Les critiques concernent le manque d’attention et l’insuffisance de soins portés aux pensionnaires ainsi que les tarifs jugés exhorbitants”. (…) Chaque résident paye en moyenne de sa poche 2200 euros par mois (…) alors qu’une retraite moyenne s’élève à 1100 euros.” Le journal va même jusqu’à citer une maison de retraite parisienne proposant une prestation à 6022 euros par mois.
- Le manque de personnel : et là, usagers et professionnels, seraient unanimes
- Le profil type du résident en Ehpad serait une femme, âgée de 87 ans, avec 5 pathologies en moyenne
- Les maltraitances subies par les résidents sont quotidiennes : repas froids, toilettes brusques, infantilisation…

Pour connaître le détail du palmarès ainsi que les critères de méthodologie et d’évaluation : Le Figaro

Le syndicat de maison de retraite privées (Synerpa) satisfait de voir le privé en tête de ce palmarès (*)

Le Synerpa a invité ses adhérents à répondre à l’enquête du Figaro Magazine avec le Guide santé.
Son objectif : tordre le cou aux idées reçues” et changer l’image des maisons de retraite notamment privées, auprès du grand public.

Le SYNERPA a découvert que dans le palmarès du Figaro, dans un bon nombre de régions, comme la Basse Normandie, le Centre, l’Ile-de-France ou encore les Pays de Loire, plus de 50 % des établissements figurant dans le « top 20 » sont des établissements privés, adhérents.

Le Synerpa est satisfait en particulier de l’affichage d
es indicateurs qualité affichés tels que
- ratios d’encadrement satisfaisants, voir très bons,
- formations à la bientraitance,
- espaces coiffure, balnéothérapie, multi sensoriel…,
- lieux privés réservés aux repas des résidents avec leurs familles et amis,
- présence de psychologue,
- chambres individuelles, d’espaces de vie collectifs…

Le SYNERPA insiste : malgré les faits divers ponctuels de maltraitance totalement condamnables, la grande majorité des professionnels accompagne nos aînés avec cœur, conviction et professionnalisme”.

En savoir plus sur le Synerpa

Partager cet article

Sur le même sujet