Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Trouver son lieu de vie

Une enquête Ehpad de la CFDT du Bas Rhin

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 05/02/2011

0 commentaires

Manque de personnel et risque de maltraitance

La CFDT du Bas-Rhin a rendu publique, mardi 1er février, une étude révélatrice du risque de maltraitance dans les établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes.

Réalisée au premier semestre 2010 auprès de plus de 200 aides-soignants en EHPAD et Unités de soins de longue durée (USLD), le sondage révèle que 45% des personnes interrogées ont affirmé réaliser des toilettes à la chaîne”, partielles (…), un bain toutes les trois semaines, nourrir 18 à 23 personnes en une heure lorsqu’on n’est que deux agents”. 

86% des personnes interrogées ont reconnu devoir faire à la place de, au risque de ne pas préserver l’autonomie des résidents. Ainsi, les couches sont systématiques faute de temps pour accompagner les résidents aux toilettes.

78% des aides-soignantes estiment que le personnel est insuffisant le jour et 63% la nuit “. Cette enquête révèle le mal-être des personnels comme des résidents en Ehpad , a déclaré au cours d’une conférence de presse Marie-Reine Wolf, secrétaire générale de la CFDT santé/​sociaux public du Bas-Rhin.

Partager cet article