Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'Ordre des infirmiers remis en cause par Nora Berra

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/02/2011

0 commentaires

Nora Berra, Secrétaire d’Etat à la Santé, a mis le feu aux poudres lors d’une séance de questions au Sénat le 15 février dernier. Elle
a en effet demandé à l’Ordre national des infirmiers d’émettre des propositions de sortie de crise” pour résoudre ses difficultés financières. Aujourd’hui, du fait de la faiblesse du nombre de cotisants et des choix de gestion qui peuvent paraître inappropriés, la situation financière de l’Ordre apparaît très délicate”. L’Ordre n’a que 10% des infirmiers inscrits à jour de cotisation et les cotisations ne rentrent pas”, a‑t-elle ajouté.

Actuellement et conformément à la loi du 21 décembre 2006, l’inscription à l’Ordre est obligatoire pour exercer la profession d’infimier. Le montant de la cotisation, fixé à 75 euros en avril 2009, est jugé trop élevé par plusieurs organisations syndicales, soutenues par le ministère de la santé.

Mais la réponse de l’Ordre ne s’est pas fait attendre. Dans un communiqué de presse, il regrette qu’aucun représentant de l’Ordre ne soit reçu par le ministère. Il souligne également l’augmentation constante et régulière du nombre d’adhérents, les cotisations encaissées servant au fonctionnement de l’institution créée par la loi pour rassembler la profession”. Mais l’Ordre va plus loin insistant sur ses missions de service public que l’Etat ne veut pas, ou ne peut plus, assurer”.

Pour en savoir plus : Ordre des infirmiers

Partager cet article

Sur le même sujet