Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Roselyne Bachelot-Narquin s'intéresse aux séniors new-yorkais

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 28/02/2011

0 commentaires

Roseline Bachelot-Narquin s’est rendue jeudi 24 et vendredi 25 février à New-York. L’occasion d’évoquer la question des femmes et des personnes âgées.

Si la première journée de son déplacement était consacrée à la thématique universelle de la place faite aux femmes dans nos sociétés (et à la lutte contre les violences), la deuxième était l’occasion de travailler sur la vie des seniors.

La ministre avait un programme chargé pour cette visite éclair. Elle devait en effet rencontrer Madame Liliam BARRIOS-PAOLI, commissaire aux personnes âgées, adjointe au maire de New-York et le Dr. William T. SMITH, président de l’association « Aging in America », organisation offrant une grande variété de services aux personnes dépendantes.

Une rencontre était également prévue avec Madame Jennie HANSEN, ancienne présidente de l’American Association of Retired Persons (AARP) et les représentants de l’AARP, association dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie des personnes âgées et de lutter contre les discriminations dont elles sont victimes (emploi, accès aux biens et aux services).

Elle a ensuite visité ensuite plusieurs structures dédiées aux personnes âgées :
- l’un des cinq centres de New-York « Morningside House », situé dans le Bronx, qui propose des services aux personnes âgées dépendantes (portage de repas, activités récréatives et culturelles, suivi médical…) et aux aidants familiaux ;
- l’un des six centres multidisciplinaires d’hébergement « Selfhelp », qui développe notamment les technologies de l’information et de la communication dans son offre de services pour permettre aux résidents de vivre de façon autonome et rompre leur isolement.

Reste à savoir ce qu’elle en aura pensé.

Partager cet article

Sur le même sujet