Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Perte d'autonomie : Gérard Larcher (UMP) réclame un financement solidaire

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 06/03/2011

0 commentaires

L’assurance privée ne devrait pas être obligatoire

Gérard Larcher, président du Sénat (UMP), a souhaité mardi 1er février, que la réforme du financement de la perte d’autonomie privilégie une forme ou une autre de solidarité”, plutôt qu’une hausse des cotisations ou le recours à un système d’assurance privée.

S’exprimant devant l’Association des journalistes de l’information sociale (Ajis), Geard Larcher a estimé qu’augmenter les cotisations sociales à un moment ou le coût du travail faisait débat était « impossible”. Selon M. Larcher, il faut de l’équité » mais aussi trouver les moyens de mettre en place des outils de solidarité qui « ne pèsent pas sur le travail ». 
M. Larcher a évoqué à ce sujet des propositions d’une deuxième journée de RTT travaillée mais non payée, l’alignement de la CSG des retraités sur la CSG des actifs, extension de la journée de solidarité” aux non-salariés.

Selon Gérard Larcher en complément de la solidarité, une assurance privée volontaire”– et non pas obligatoire — pourrait être instituée qui, pour les plus démunis, pourrait être financée par une aide publique.

Partager cet article

Sur le même sujet