Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Mars bleu : une opération de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 07/03/2011

0 commentaires

Pour la 4ème année consécutive, le ministère de la santé lance l’opération Mars Bleu. Un programme de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal piloté par la Direction Générale de la Santé.

Qui est concerné ? Toutes les personnes, hommes ou femmes, agées de 50 à 74 ans. Car avec près de 40 000 nouveaux cas estimés en 2010, le cancer colorectal est le 3e cancer le plus fréquent, derrière le cancer de la prostate (71 500 nouveaux cas) et le cancer du sein (52 500 cas). Il est la deuxième cause de mortalité par cancer en France après le cancer du poumon avec environ 17400 décès estimés en 2010.

Pour lutter contre ce fléau, 17 millions de personnes sont invitées à se faire dépister tous les deux ans. Un dépistage qui consiste à rechercher du sang dans les selles, suivi en cas de positivité du test d’une coloscopie.

Le bénéfice du diagnostic précoce s’avère particulièrement important pour le cancer colorectal. S’il est détecté tôt, le taux de survie à 5 ans après le diagnostic dépasse 90 %.

Si la notoriété de ce dépistage est en nette progression (environ 90 % des personnes en 2009 déclaraient connaître l’existence d’un dépistage du cancer colorectal, soit 8 points de plus qu’en 2005), le ministère précise que le dispositif doit être renforcé auprès de populations spécifiques : les hommes, en particulier les 50 – 54 ans, les populations d’origine migrante et les populations en situation de vulnérabilité.

Pour en savoir plus : Campagne Mars Bleu

Partager cet article