Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alain Afflelou se lance dans l'audioprothèse

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 12/03/2011

0 commentaires

Dix centres acousticiens ouverts d’ici fin juin 2011

Alain Afflelou, le célèbre opticien, annonce la création, d’ici fin juin, de dix centres Acousticien, à Paris, dans le Nord et à Nice. En 2012, l’objectif est d’en avoir 150 en France.

Contrôlé par le fonds d’investissement britannique Bridgepoint depuis 2006, le groupe Alain Afflelou, dont le PDG reste toujours son médiatique fondateur, continue d’innover. Fort d’un réseau de 677 magasins franchisés en France et de 344 boutiques à l’étranger (Espagne, Portugal, Belgique, Suisse, Luxembourg, Maroc, Liban et Côte d’Ivoire), la marque numéro deux européen derrière l’allemand Fielmann, lance une nouvelle version de Tchin Tchin — la 2e paire de lunettes pour un euro de plus — et surtout s’attaque au marché de l’audioprothèse.

Si l’optique est un marché mature à faible progression, cela n’est pas le cas pour l’audioprothèse. En 2010 ce marché a progressé de 6,5%.

La presbyacousie ou détérioration lente et progressive du système auditif touche cinq millions de Français. Ce chiffre devrait croître de 75% d’ici 2020. Mais les jeunes qui écoutent de la musique trop fort sont aussi touchés que les seniors.

La déficience auditive devient un problème de société. D’ici fin juin, dix centres Alain Afflelou Acousticien seront créés à Paris, dans le Nord et à Nice. En 2012, l’objectif est d’en avoir 150 en France. Alain Afflelou vise 20% de parts de marché d’ici cinq ans.

Partager cet article

Sur le même sujet