Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Jeunisme et anti-âge

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 14/03/2011

0 commentaires
Annie de VivieLes clichés anti-âge” ont la peau dure. Les marques de cosmétiques pour femmes, et maintenant pour hommes, ne trouvent pas d’autres slogans pour communiquer sur leurs produits hydratants anti-rides”. Un nouveau magazine anti-âge” a vu le jour en octobre dernier.

Les injonctions teintées de jeunisme et d’âgisme restent quotidiennes (voir l’édito Résistons à la peur du vieillissement”)

Il s’agit de vivre, donc d’avancer en âge, sans vieillir” : sans que les effets de l’âge ne se voient.

L’image des personnes qui vieillissent bien” commence à être acceptée, mais bien loin derrière celles de ces jeunes femmes actives, minces, des couvertures des magazines dédiés aux séniors.
Montrer un visage ridé, buriné est aujourd’hui encore, davantage accepté pour les hommes que pour les femmes.

Combien de dossiers dans la presse écrite, à la télévision abordent sereinement l’avancée en âge ?
Les propos sont souvent catastrophistes (“Tsunami du vieillissement”), l’angle est plutôt celui de la dénonciation (de situations de maltraitance au grand âge), que l’accompagnement d’une révolution de la longévité.

Notre rédaction a choisi cette semaine de saluer la naissance du magazine Femme majuscule” qui veut aider les femmes de 45 ans et plus (bien plus ?) à assumer leur âge, leurs réalités physiologiques, leur travail, leurs activités, leurs amours. Dans son nouveau livre Plus belle ma vie après 50 ans”, la psychologue spécialiste du grand âge, Claudine Badey-Rodriguez, aborde cette partie de la vie, en proposant un bilan autour de l’âge de la retraite et en listant concrètement les différents aspects (quotidiens) de la vie à explorer (dont la sexualité à tout âge, joyeusement abordée dans les journaux de France 2 la semaine dernière).
Rappelons aussi l’ouvrage de Marie de Hennezel La chaleur du coeur empêche nos corps de rouiller” qui fait l’éloge de la confiance dans la vie, les projets grands et petits. Depuis, Marie de Hennezel développe des ateliers autour du bien vieillir mais aussi du regard sur la mort.

Le prochain salon des seniors Notre Temps” va ouvrir ses portes à la porte de Versailles les 24, 25 et 26 mars. Nouveauté cette année, il accueille Agevillage (stand B90) et propose deux conférences sur le bien vieillir, l’accompagnement du grand âge, les aides au grand âge.

Des signaux qui indiquent que les clichés anti-âge se lèvent ?

Partager cet article

Sur le même sujet