Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'INPES lance une campagne pour prévenir les risques liés à l'alcoolisme

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/03/2011

0 commentaires

Alcool info serviceL’alcool est en France la deuxième cause de mortalité évitable, avec plus de 30.000 morts par an.
Aujourd’hui, les Français de 15 ans et plus consomment 12,3 litres d’alcool pur par an. Or, cette substance constitue un facteur de risque majeur pour les maladies chroniques et certains cancers.

D’où la campagne lancée par l’Inpes et le Ministère de la santé. Elle vise à sensibiliser les hommes de 40 ans et plus à leur consommation d’alcool.
Depuis les années 2000, l’Inpes axe sa communication sur trois populations spécifiques : les buveurs réguliers excessifs, les jeunes et les femmes enceintes. L’objectif est double : les sensibiliser aux risques liés à cette consommation à court et à long terme et leur donner les moyens de réduire ces risques.

Campagne inpes alcoolLa campagne, diffusée à partir du 13 mars 2011, a donc pour objectif de faire prendre conscience qu’un usage régulier excessif d’alcool n’est pas anodin.
Face à ce constat et pour ne laisser personne sans réponse ou soutien, la campagne oriente le public vers deux dispositifs d’information et d’aide aux consommateurs et à leur entourage :

- le site alcoolinfoservice​.fr, qui permet de faire le point et d’évaluer sa consommation

- et la ligne écoute alcool 0 811 91 30 302, qui permet de joindre un professionnel de l’écoute.


Sur le site de l’inpes : www​.inpes​.sante​.fr
Outils pour professionnels de santé de l’inpes

Comment aborder la question de l’alcool avec un patient ? Comment repérer les consommateurs excessifs ? Quels conseils donner aux personnes (patients, entourage) ? Pour aider les professionnels de santé dans cette démarche, l’Inpes mets à leur disposition deux outils.

Intervention auprès des consommateurs excessifs d’alcool — Repères pour votre pratique.

Alcool. Ouvrons le dialogue
Un kit permet de mener une démarche éducative complète. Il comprend une affiche pour la salle d’attente, un guide pour le médecin et deux livrets à remettre au patient (le premier pour faire le point et le second pour construire un projet de diminution de sa consommation). 

Partager cet article

Sur le même sujet