Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'UFC Que choisir demande le retrait de huit médicaments

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 04/04/2011

0 commentaires

ufc Que choisir dossier médicamentsL’association ” UFC-Que Choisir” a publié son analyse de la liste de l’AFSSAPS sur les 77 médicaments placés sous surveillance. En même temps qu’un constat accablant, elle réclame une action immédiate des pouvoirs publics.

31 d’entre-eux sont à éviter, dont huit particulièrement dangereux et à retirer du marché sans attendre : Actos (diabète), Arcoxia (arthrose, rhumatologie), Equanil (sevrage alcoolique), Hexaquine (crampes), Nexen (douleur), Valdoxan (dépression), Vastarel (angine de poitrine, vertige, acouphène) et Zyban (sevrage tabagique)”, affirme le magazine, dans son numéro d’avril. qui signale que Plusieurs de ces médicaments sont d’ores et déjà interdits à l’étranger”.

L’UFC-Que Choisir a également passé en revue les médicaments à « vignette orange » (pris en charge à 15 %). Alors que certaines de ces spécialités sont utiles, et mériteraient une meilleure prise en charge par la collectivité nationale, il apparaît à l’inverse que d’autres sont sans efficacité. Certains vasodilatateurs sont même dangereux, indique-t-elle. Des produits qui devraient être déremboursés, car ils grèvent inutilement les finances publiques.

Le dossier de l’association de consommateur a fait l’objet d’une sévère mise au point du président du LEEM (Les entreprises du médicament)

Télécharger La vraie liste des médicaments inutiles ou dangereux”, PDF — 796 Ko

Partager cet article

Sur le même sujet