Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La région IdF vote et déploie son "bouclier social"

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 10/04/2011

0 commentaires

Les personnes atteintes d’Alzheimer et en situation de handicap sont au centre de la nouvelle politique régionale

Jean-Paul Huchon et Laure Lechatellier, Président et Vice-présidente du Conseil régional d’Ile de-France ont fait voter jeudi 7 avril un nouveau rapport cadre sur le social et le médico-social (voir Agevillage du 28 mars) qui donne la priorité aux personnes handicapées et atteintes par la maladie d’Alzheimer.

Le fameux bouclier social” du socialiste Jean-Paul Huchon, président du conseil régional d’Ile-de-France s’est concrétisé par le vote, le 7 avril dernier, d’un nouveau rapport cadre sur le médico-social qui donne la priorité aux personnes en situation de handicap et aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Concernant les personnes en situation de handicap, trois priorités ont été fixées : droits au logement, à l’emploi, à la culture et aux sports, tourisme et loisirs.

  • Lancement d’une réflexion sur le soutien à l’emploi protégé : comment les aider à trouver de nouvelles activités, élargir leurs débouchés et accompagner les nouveaux développements et/​ou leur mutation.
  • Création des Unités de Logements et Services (ULS) : La Région va financer la domotisation des Unités de Logements et Services.Le but : rendre les logements 100% accessibles et accompagnés d’un service d’auxiliaires de vie de jour et d’une permanence de nuit. La Région financera également les permanences situées généralement au pied de ces résidences pour permettre des interventions 24h/​24.
  • Aide aux structures spécialisées (service à domicile, accueil de jour, hébergement) et mise en place d’un pôle européen de l’accessibilité culturelle pour les personnes handicapées
Accompagner le vieillissement : Prise en charge de la maladie d’Alzheimer
  • Soutien aux Maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer (MAIA) : ces maisons assurent une prise en charge sanitaire, médico-sociale, un accompagnement coordonné et personnalisé de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer et à sa famille. Les MAIA pourront s’élargir à toute personne âgée très dépendante, voire à toute personne en perte d’autonomie.
  • Soutien aux aidants familiaux par création de places d’accueil et/​ou d’hébergements temporaires, de répits. La Région va créer des structures d’accueil temporaires pour les sorties d’hospitalisation. Ou pendant les vacances quand il y a absence momentanée de l’entourage familial, isolement pendant la période d’été, la maladie du conjoint.
  • La Région va aussi créer des logements dédiés pour faciliter l’accueil familial des personnes âgées
  • Favoriser l’intergénérationnel Ex : baisse de loyer en logement social pour les jeunes qui s’engagent à rendre des services à la population âgée de leur quartier ; partage intergénérationnel d’appartements ; Développement de cafés inter-âges, lieux de détente et d’échanges ouverts à tous où sont organisées des rencontres intergénérationnelles.

La région Ile de France a aussi prévu un certain nombre de mesures en faveur des personnes en situation précaire et des enfants autistes.

Partager cet article

Sur le même sujet