Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Etude : pourquoi devient-il si difficile avec l'âge de gérer la complexité ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 17/04/2011

0 commentaires

Les échanges entre zones neuronales se font moins bien

Une étude récente menée à l Université de Californie-San Francisco montre qu’avec l’âge, la capacité multitâche” du cerveau diminue.

Utilisant un IRM, l’équipe médicale a comparé deux groupes de personnes en bonne santé. Le premier avait un âge moyen de 24,5 ans et le second 69 ans. Les deux groupes ont été invités à voir et mémoriser une scène de leur environnement naturel pendant 14 secondes. Au milieu de cet exercice, une interruption a eu lieu : un visage est apparu sur l’écran, et les participants ont été invités à identifier son sexe et son âge. Puis on leur a demandé de se rappeler à nouveau la scène originale.

Résultat : les personnes âgées ont plus de difficulté que les jeunes à garder en mémoire l’image originale.
La scintigraphie cérébrale a montré que les sujets plus jeunes pouvaient rapidement se désengager de l’image d’origine, répondre à l’interruption puis recentrer leur mémoire à nouveau sur la scène originale. Les personnes âgées quant à elles avaient beaucoup plus de difficultés à gérer le passage d’une scène à une autre.

Comme le notent les chercheurs, le problème n’est pas réellement celui de la mémoire, il s’agit plutôt d’une altération de la capacité à jouer entre différents réseaux de neurones. C’est la capacité de passer d’un réseau de neurones dédié à l’attention, à un autre dédié à la mémoire qui est en cause.

Partager cet article

Sur le même sujet