Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : il existe un lien entre la taille du cerveau et la maladie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 17/04/2011

0 commentaires

Le retrécissement du cortex serait un signe avant coureur

Une étude publiée par la revue Neurology montre qu’il existe un lien entre la taille du cerveau et la maladie d’Alzheimer. Le docteur Bradford Dickerson, de la faculté de médecine de Harvard, et son équipe ont suivi durant plusieurs années — sept à onze ans — 64 personnes en bonne santé. Ils ont alors remarqué que les personnes dotées d’un cortex moins épais étaient plus sujets à développer la maladie d’Alzheimer que les autres.

Le cortex est la zone du cerveau qui enveloppe les neurones. Sur les onze patients qui présentaient des zones cérébrales moins épaisses que la moyenne, 55% ont développé la maladie d’Alzheimer. Dans le groupe de neuf personnes dotées d’un cortex épais, aucune n’a souffert de la maladie alors que dans le groupe des personnes à cortex de taille moyenne, 20% ont été touchées.

Les scientifiques concluent que les zones cérébrales touchées par la maladie d’Alzheimer commenceraient à rétrécir dix ans avant que les symptômes les plus évidents apparaissent. L’IRM offrirait ainsi la possibilité d’un dépistage précoce de la maladie.

Partager cet article

Sur le même sujet