Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les services à domicile bénéficient d'une meilleure image selon l'ANSP

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/04/2011

0 commentaires

Pour la deuxième année consécutive, l’Agence nationale des services à la personne (ANSP) présente les résultats d’un baromètre d’image menée par LH2. Le but : mesurer la perception qu’ont les français des services à la personne. Les conclusions sont encourageantes puisque Les Français semblent avoir une meilleure connaissance du secteur, une image positive et renforcée et un socle de confiance solide”, se réjouit l’ANSP.

Si la première vague d’enquête, menée en mars 2010, présentait déjà une perception positive des services à la personne, en 2011, celle-ci s’est renforcée de manière significative.

Les Français ont une meilleure connaissance du secteur
Pour 77% des Français (45% en 2010), les services à la personne évoquent d’abord les services de la vie quotidienne. Ils sont 60% (55% en 2010) à associer les services à la personne aux services aux personnes dépendantes, et 33% (14% en 2010) à les associer aux services rendus à la famille. Aujourd’hui 93% des personnes interrogées (73% en 2010) ont une connaissance plus précise des différents métiers que regroupent le secteur.

L’image positive des services à la personne est largement renforcée
91% des personnes interrogées (88% en 2010) ont une bonne image des services à la personne. Parmi eux, la part de ceux qui ont une « très bonne » image des services à la personne a augmenté par rapport à 2010 (37% en 2011 et 24% en 2010). Par ailleurs, la grande majorité (plus de 95% en 2011 contre 60% en 2010) estime que les services à la personne correspondent à de vrais besoins de consommation et répondent bien aux principales évolutions de la société.

Les Français font confiance aux services à la personne
89% des Français pourraient faire confiance à un intervenant à domicile, qu’ils soient déjà consommateurs de services à la personne ou non. Le niveau de confiance s’est renforcé depuis l’année dernière (+5 points).

Un secteur toujours en cours de développement
Certains traits d’image restent cependant à renforcer : l’attrait des métiers, les opportunités de carrière et les rémunérations. La quasi-totalité (97%) des Français estiment d’ailleurs que les métiers du secteur des services à la personne mériteraient d’être davantage reconnus.

Partager cet article

Sur le même sujet