Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Un père octogénaire et son fils handicapé se pendent dans l'Allier

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 30/04/2011

0 commentaires

Quel vieillissement pour les personnes handicapées mentales ?

Un père octogénaire et son fils ont été retrouvés pendus dans la grange attenante à leur maison.

Lundi 25 avril, en début d’après-midi,
une jeune femme a retrouvé les corps sans vie de son père et son frère, pendus à une échelle dans la grange attenante à leur maison de Bellenaves (Allier).

L’homme, âgé de 85 ans, ancien agriculteur vivait seul avec son fils de 48 ans handicapé mental. Son épouse était décédée depuis deux ans. Le père s’occupait seul de son fils.

Des questions restent en suspens. Le père a‑t-il jugé sa tâche au-dessus de ses forces ? Est-il lui-même à l’origine de cet acte dramatique ? A t‑il drogué son fils pour qu’il accepte de monter sur l’échelle ?

L’autopsie et les analyses toxicologiques permettront sans doute d’apporter quelques éléments d’explication. L’enquête est en cours.

Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités, a publié un communiqué pour s’associer à l’émotion collective suscitée par un tel drame”. Je me refuse à porter un quelconque jugement sur cet acte dont tout laisse à supposer qu’il résulterait d’une profonde détresse”.

La ministre rappelle que sur la période 2007 – 2012, le président de la République s’est engagé à créer plus de 50.000 places dans des structures pour accueillir des personnes handicapées et soulager aussi leurs parents”.

LUnapei, association de familles de handicapés mentaux, a dénoncé l’inaction du gouvernement face aux 30.000 familles confrontées au vieillissement de leur enfant handicapé mental”. Combien de drames devrons-nous compter avant que la problématique du vieillissement des personnes handicapées mentales soit prise en compte ?”, demande l’association.

Partager cet article

Sur le même sujet