Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

"Le débat national annoncé se résume à une concertation alibi" dit la Fnapaef

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/05/2011

0 commentaires

La Fédération nationale des associations de personnes âgées et leurs familles (Fnapaef) déplore dans un récent communiqué l’écart entre la concertation annoncée par le gouvernement concernant la prise en charge de la dépendance” et la réalité des faits.
Le chantier de la dépendance”, tel qu’il est mis en oeuvre exclut les français handicapés de moins de 60 ans mais ne donne pas non plus la possibilité de s’exprimer à ceux qui ont plus de 60 ans.” estime la Fnapaef qui avance quelques chiffres pour appuyer son opinion concernant les débats en région, notamment.

Le seul débat breton est organisé à Dinan, dans un théâtre comprenant 526 places et l’emplacement pour deux fauteuils roulants. Deux tables rondes réuniront des professionnels et des élus face à un seul représentant des familles et des usagers. Ceci pour une région de 3 150 000 habitants, rappelle la Fnapaef, dont le siège social est à Quimper.

D’autres régions sont ainsi évoquées. En Limousin le débat prévu le 19 mai n’est pas encore relayé. En région Centre, la salle ne disposera que de 45 minutes en fin de journée du 19 mai pour s’exprimer. En Pays de Loire, un seul représentant des personnes âgées en perte d’autonomie a participé aux tables rondes et l’organisation des débats n’a pas permis une véritable participation des usagers. Aucune concertation départementale . Une fois de plus, ce soi-disant débat se résume à une concertation alibi.” 

Et la Fnapaef de conclure : Les choix semblent déjà faits. Seuls les naïfs y croiront encore”

Partager cet article

Sur le même sujet