Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Réforme des retraites : 79% des Français veulent changer la loi

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 07/05/2011

0 commentaires

54% des sondés sont en colère

La réforme des retraites est restée coincée dans la gorge des Français. Six mois après la publication des textes et des décrets d’application au Journal Officiel, la loi réformant les retraites est toujours rejetée par 79% des Français.

Un sondage Ipsos commandé par le magazine Liaisons sociales et le groupe Union Mutualiste Retraite révèle que 52% des Français interrogés
souhaitent tout à fait” que la réforme des retraites soit à nouveau débattue à l’occasion de la présidentielle de 2012
Le sondage indique que 27% des personnes sondées répondent oui plutôt” à la question d’une révision de la réforme. Seuls 12% des sondés estiment que la réforme ne doit pas être retouchée.

Interrogés sur leurs deux sentiments immédiats à propos de la réforme, les Français citent la colère (54%) et la résignation (52%), l’indifférence (26%), la satisfaction (14%) et le soulagement (12%) arrivant bons derniers.

L’étude montre pourtant que seule une minorité de Français a une idée précise de l’impact des réformes sur sa situation personnelle (37%, dont 10% qui déclarent en avoir une idée très” précise). Plus d’une personne sur quatre ne se considère d’ailleurs pas concernée par cette réforme (26%, y compris parmi des populations potentiellement touchées). 

Notons enfin que les comportements d’épargne retraite ont peu évolué depuis la réforme : moins d’un Français sur deux dit aujourd’hui avoir épargné d’une manière ou d’une autre en vue de sa retraite (49% contre 53% en avril 2009). Parmi ces Français qui ont déjà épargné, seuls 26% l’ont fait régulièrement (contre 31% en avril 2009). 
La crise et le pouvoir d’achat en berne des Français expliquent en partie que l’épargne en vue de la retraite n’ait pas augmenté, et même ait légèrement diminué. Lorsqu’ils ont épargné en vue de leur retraite, les Français ont surtout privilégié des investissements non spécifiques : 70% d’entre eux ont ouvert un plan d’épargne non spécifique à la retraite (Livret A, PEL, Assurance Vie…) et 44% ont investi dans l’immobilier (y compris dans l’achat de leur résidence principale).

Seuls 29% ont souscrit au moins un produit d’épargne spécifique retraite (individuel et/​ou collectif). Enfin, interrogés sur l’acteur auquel ils feraient le plus confiance pour les conseiller sur les solutions d’épargne retraite, les Français placent dans le trio de tête : une banque (27%), leurs proches (26%) et une mutuelle (21%).
Partager cet article

Sur le même sujet