Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bernard Stasi, ancien ministre décède à l'âge de 80 ans

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 09/05/2011

0 commentaires

Atteint de la maladie d’Alzheimer, l’ancien ministre et ancien médiateur de la République, Bernard Stasi, est décédé à l’âge de 80 ans ce 4 mai à l’hôpital Bretonneau à Paris.

Nicolas Sarkozy a salué l’homme de « conviction », « fidèle défenseur des droits et des libertés des personnes ». François Fillion souligne que Bernard Stasi restera une référence morale. Parmi les autres hommages, Jean-Louis Borloo loue un « maire exceptionnel » et « un député européen fantastique ». « Bernard Stasi était avec Simone Veil les deux motifs de mon engagement en politique ». Martine Aubry a salué l’homme unanimement respecté.

Né à Reims, Bernard Stasi, énarque a débuté sa carrière comme conseiller au ministère de l’Intérieur en 1959 puis, en pleine guerre d’Algérie, a été chef de cabinet du préfet d’Alger, avant d’être nommé, notamment, conseiller technique au cabinet de Maurice Herzog au secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports (19631966).

Député de la Marne de 1968 à 1993, il est entré au gouvernement en 1973 comme ministre des Départements et Territoires d’outre-mer sous Georges Pompidou et est devenu vice-président de l’Assemblée nationale de 1978 à 1983.

Maire d’Epernay (Marne) de 1970 à 1977 et de 1983 à 2000, il a présidé la région Champagne-Ardennes de 1981 à 1988.

Médiateur de la République de 1998 à 2004, il a préside la commission de réflexion sur l’application de la laïcité, qui a publié son rapport — connu sous le nom de « rapport Stasi » — en 2003.

Partager cet article

Sur le même sujet