Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

6ème baromètre TNS Sofres : l'angoisse des Français face à la perte d'autonomie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 16/05/2011

0 commentaires

Plus d’un Français sur deux ne se sent pas capable de prendre en charge une personne âgée dépendante

La Fédération hospitalière de France en partenariat avec le Mensuel des maisons de retraite a rendu public lundi 16 mai les résultats du 6ème Baromètre TNS Sofres sur « Les Français et le grand âge ». Sentiment général : angoisse et impuissance face à l’ampleur des problèmes posés par la perte d’autonomie.
A l’heure où le débat national sur le 5ème risque est lancé, la sixième édition du Baromètre TNS Sofres sur « les Français et le grand âge », réalisée à l’initiative de la Fédération hospitalière de France (FHF) en partenariat avec le Mensuel des maisons de retraite, laisse apparaître un sentiment d’écrasement face à la dépendance.
En effet, 55% des Français déclarent aujourd’hui qu’ils ne se sentiraient pas capables de prendre en charge une personne âgée dépendante de leur entourage, en perte d’autonomie physique ou psychique. Plus d’un sur quatre (28%) se disent totalement démunis. Rappelons que les projections de l’INSEE prevoient 1,4 millions de personnes âgées en perte d’autonomie en 2040,
Ce sentiment d’impuissance personnelle ressort aggravé par l’incapacité déclarée de 42% des répondants à pouvoir faire face au coût moyen mensuel que représenterait un hébergement en maison de retraite.
L’image des maisons de retraite
Le baromètre révèle une persistance de la perception négative (52 % des répnoses) des établissements d’hébergement de personnes âgées. Au-delà, pour 97% des personnes interrogées, le coût constitue une charge importante ; pour 84% c’est le manque de places qui pose problème ; enfin 83% des Français estiment ainsi que les personnes âgées ne souhaitent pas aller en maison de retraite, et 77% qu’on y met ses parents à contrecœur.
Un personnel qualifié et renforcé, attente n°1 des Français
Alors que les moyens actuels donnés aux maisons de retraite apparaissent insuffisants, les Français plébiscitent la réponse humaine. Parmi les moyens qu’ils réclament le plus fréquemment (au total 59 %) figurent en effet : des personnels qualifiés supplémentaires, un encadrement renforcé des personnels, la présence d’un personnel médical permanent ou encore la mise en place de structures d’écoute et d’accompagnement des personnels.
Les Français ont en effet une bonne image des métiers d’aide et de prise en charge des personnes âgées, puisque 64% d’entre eux conseilleraient à l’un de leurs proches ou à leurs enfants de choisir cette orientation.
Pour la FHF, ce baromètre indique une exigence des Français la création d’un cinquième risque de sécurité sociale afin qu’ils soient en mesure d’assumer financièrement la charge d’une personne âgée dépendante. 

Partager cet article

Sur le même sujet