Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maltraitance : le procès de quatre notables bordelais s'ouvre

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 22/05/2011

0 commentaires

IIs auraient tenté de dépouiller une vieille dame atteinte de la maladie d’alzheimer

En 2007, quatre notables bordelais ont été arrêtés et mis en examen pour escroquerie au détriment de Jeanine Terrasson, une octogénaire fortunée en butte à la maladie d’Alzheimer. Trois de ces personnes dont le procès en correctionnelle dé butera lundi 23 mai étaient des proches du ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé.

Il s’agit de François-Xavier Bordeaux, 62 ans, ancien banquier, Jean-François Lhérété, 58 ans, directeur des affaires culturelles de la ville de Bordeaux, Martine Moulin-Boudard, adjointe au maire chargée du patrimoine et surtout avocate de Jeanine Terrasson,et de la voyante Nicole Dumont.

Ces quatre personnes comparaissent pour abus de faiblesse, association de malfaiteurs et abus de confiance sur personne vulnérable, soit un ensemble de chefs passibles de dix ans de prison. Deux autres personnes, Franck Laradi et Natacha Farinolle, sont accusés de complicité d’abus de faiblesse et recel d’objets provenant d’abus de faiblesse.

La vieille dame, atteinte de la maladie d’Alzheimer, était sous curatelle. Ce qui semble-t-il n’a pas suffit à protéger son patrimoine de la cupidité d’un certain nombre de personnes. La vieille dame était propriétaire de nombreux biens immobiliers, d’ objets d’art et de meubles de valeurs sans oublier des comptes bancaires en Suisse, le tout évalué à plusieurs millions d’euros.

L’affaire avait fait scandale en 2007 en raison de la position sociale des prévenus. L’affaire a éclaté après que le tuteur de l’octogénaire ait déposé plainte. Les personnalités arrêtées se sont défendues en affirmant que tous leurs faits et gestes ont été effectués dans l’intérêt de Mme Terrasson. 

Partager cet article

Sur le même sujet