Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Connaître vos droits

Vers la fin de l'obligation alimentaire ? Positions de Jérôme Guedj

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 27/05/2011

0 commentaires

Moderniser les aides aux personnes, aux familles

Lors du débat sur la dépendance” ce 27 mai à Paris, le président du conseil général de l’Essonne, Jérôme Guedj, a expliqué pourquoi il saluait la récente proposition de l’ADF (Assemblée des départements de France) de supprimer l’obligation alimentaire.

La France a changé, elle n’est plus rurale, les familles ne sont plus celles de début du siècle dernier, estime Jérôme Guedj.
Il faut aider à maintenir et soutenir les liens familiaux certes, mais la question de l’obligation alimentaire est à revoir.
Les sommes reprises interrogent. Jérôme Guedj attend un rapport de l’IGAS qui doit les clarifier.
Il constate que certains conseils généraux ne demandent déjà plus aux petits-enfants d’être les obligés alimentaires de leurs grands-parents.

Il salue cette proposition de l’ADF qui doit faire partie précise-t-il d’une réforme globale de la solvabilisation des tarifs à la charge des usagers et de leurs familles : tarifs hébergement en EHPAD, via une refonte de l’aide au logement, de l’ aide aux soins. 

Voir l’interview de M.Guedj
lors du débat national le 27 mai à Paris 

Partager cet article