Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer - pharmacie : une technique nouvelle pour viser directement le cerveau

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 30/05/2011

0 commentaires

Succès expérimental sur les animaux

Le laboratoire Suisse Roche semble avoir mis au point une technique permettant d’envoyer directement une molécule médicamenteuse dans le cerveau.

Le laboratoire suisse Roche a annoncé avoir mis au point une technique nouvelle pour soigner directement le cerveau en contournant les défenses naturelles de cet organe essentiel. Une ninnovation qui pourrait s’avérer utile pour les traitements en cours de recherché contre la maladie d’alzheimer.

Cette technique testée avec succès sur des animaux contourne la barrière biologique faite de sang et de tissus qui protège le cerveau contre les bactéries et toutes les substances que l’on peut ingérer.

L’expérience avait pour but de bloquer l’action de d’une enzyme appelée BACE1 impliquée dans la production des plaques amyloides qui recouvrent le cerveau dans le cas de la maladie d’Alzheimer. Normalement, il aurait fallu injecter des doses tellement massives de la molécule anti-BACE1 pour espérer toucher un peu le cerveau qu’elles auraient mis en danger la santé des animaux eux mêmes.

Pour injecter anti-Bace1 à des doses raisonnables, il fallait donc une astuce. Les chercheurs de Roche ont alors mis au point une solution élégante. Sachant que le cerveau a besoin de fer, ils ont mis au point un anticorps avec deux bras. Le premier bras a été chargé de la molécule anti-BACE1 et le second bras a été doté d’un récepteur appelé transferrine chargé en particules de fer.

Cet anti corps trompait les barrières du cerveau, délivrait son fer mais aussi par la même occasion anti-BACE1.

La moitié des plaques amyloides qui recouvraient le cerveau des animaux d’exprimentation avait disparu apres 48 heures qui ont suiivi l’injection de anti-BACE1. Seule l’expérimentaton humaine permettra de tester la validité de cette technique. 

Partager cet article

Sur le même sujet