Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Même après 90 ans, la gym est bénéfique

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 30/05/2011

0 commentaires

Si la perte de masse et de force musculaires sont fréquentes avec l’avancée en âge, le ralentissement de la vitesse de marche et l’altération de l’équilibre sont des conséquences qui affectent considérablement la qualité de vie.
On sait sans conteste qu’une activité physique régulière permet de prévenir le déclin des capacités physiques chez les seniors, mais peu d’informations existaient jusqu’à présent à propos des plus de 90 ans.

Des gériatres madrilènes viennent de réaliser un essai chez des personnes de 90 à 97 ans qui démontre qu’un exercice modéré sur une courte durée permet d’améliorer leurs capacités fonctionnelles” peut-on lire sur le site Internet successful aging. Pour le savoir, ils ont examiné deux groupes, vivant tous en institution. Chaque groupe est composé de 16 femmes et 4 hommes. Le 1er est appelé groupe intervention, le second groupe témoin.

Le 1er groupe a suivi un entraînement musculaire de résistance (essentiellement pour les membres inférieurs). Il s’agissait de lever de poids avec les jambes, 3 fois par semaine pendant 45 à 50 minutes. L’intensité de l’exercice correspondait à 30 à 70% du maximum possible pour chaque personne. Après 8 semaines, un gain de force musculaire très significatif de 4,1 à 17,1 kg (moyenne 10,6 kg) était observé, comparativement au groupe témoin qui n’avait pas suivi d’entraînement. Le nombre de chutes avait également diminué de façon significative, soit en moyenne 1,2 chutes de moins dans le groupe intervention, comparé au groupe témoin. Ainsi, même après 90 ans, un entraînement physique de courte durée et d’intensité modérée permet de récupérer de la force musculaire et de réduire le risque de chute.”

Partager cet article

Sur le même sujet