Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Un tiers des Européens aura plus de 65 ans en 2060 selon Eurostat

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 12/06/2011

0 commentaires

Douze pour cent de nonagénaires

Près d’un tiers des Européens auront plus de 65 ans en 2060, selon des projections publiées mercredi par l’office européen des statistiques Eurostat, qui mettent en lumière le vieillissement de la population de l’UE ainsi que sa diminution.

La population de l’UE devrait continuer à vieillir, la part des 65 ans et plus passant de 17,4% en 2010 à 29,5% en 2060, et celle des 80 ans et plus progressant de 4,6% à 12% au cours de la même période”, souligne Eurostat dans un communiqué. L’office explique ce vieillissement par une fécondité relativement faible et un nombre croissant de personnes vivant à des âges élevés”.

Il se manifeste dans tous les pays de l’UE, avec toutefois des variations sensibles d’un pays à l’autre. La part des plus de 65 ans dans la population en 2060 devrait ainsi être la plus faible en Irlande (22%) ainsi qu’au Royaume-Uni (24,5%), en Belgique et au Danemark (25%), au Luxembourg (26,4%) et en France (26,6%).

Elle atteindrait en revanche 32,8% en Allemagne, 33,5% en Slovaquie, 34,8% en Roumanie et même 35,7% en Lettonie. Pour les plus de 80 ans, ils seraient les moins nombreux en Irlande (9%), à Chypre (9,2%) et au Royaume-Uni (9,3%), et les plus nombreux en Espagne (14,2%), en Italie (14,1%) et en Allemagne (13,5%). En France, le taux devrait être de 11%.

Le vieillissement de la population pose de réels problèmes pour le financement des systèmes de retraite par répartition en Europe, où les actifs payent pour les retraités. Des réformes ont d’ailleurs été entreprises dans plusieurs pays, mais beaucoup d’experts estiment que des mesures supplémentaires devront être prises.

Les Européens ne vont pas seulement vieillir mais aussi devenir moins nombreux. L’UE, qui comptait 501 millions d’habitants début 2010, devrait atteindre un pic de 526 millions autour de 2040”, puis voir sa population diminuer progressivement jusqu’à 517 millions en 2060, estime Eurostat. A cette date, le pays de l’UE le plus peuplé devrait être le Royaume-Uni (79 millions), suivi de la France (74 millions), l’Allemagne (66 millions), l’Italie (65 millions) et l’Espagne (52 millions).

Début 2010, c’est l’Allemagne qui était en tête (82 millions), suivie de la France (65 millions), le Royaume-Uni (62 millions), l’Italie (60 millions) et l’Espagne (46 millions).

Partager cet article

Sur le même sujet