Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Nouvelle technique d'imagerie prometteuse contre Alzheimer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 12/06/2011

0 commentaires

Mieux anticiper les changements à venir

Une nouvelle technologie d’imagerie par résonnance magnétique du cerveau pourrait être disponible rapidement” dans les hôpitaux afin d’améliorer le dépistage de la maladie d’Alzheimer, a annoncé lundi une commission de chercheurs en médecine nucléaire.

Cette méthode d’imagerie médicale, connue sous le nom de Tomographie par émissions de positrons (TEP), permet de détecter et d’analyser une protéine responsable d’Alzheimer, la Bêta-Amyloïde, et de diagnostiquer ainsi la maladie. Cette technique a été présentée lors d’un congrès annuel de la société de médecine nucléaire au Texas (sud des Etats-Unis) réunissant des chercheurs du monde entier au terme d’une étude de plusieurs années et de tests menés sur des centaines de patients à différents stades de la maladie.

L’imagerie par résonance magnétique qui rend visible l’Amyloïde est une technique qui devrait rapidement être disponible pour des tests cliniques”, a expliqué Christopher Rowe, professeur à l’hôpital d’Austin en Australie. C’est une avancée remarquable car ce nouvel outil permettra de mieux déterminer l’avancement de la maladie”, a‑t-il dit.

Les chercheurs affirment que ces nouvelles techniques vont jouer un rôle de plus en plus central avec le vieillissement accru de la population mondiale et qu’elles pourraient aider à trouver un traitement contre Alzheimer. Il n’existe à ce jour aucun moyen de guérir les quelques 18 millions de patients atteints de cette maladie, une des formes les plus courante de perte des fonctions cognitives dues auvieillissement.

D’une perspective générale, les TEP rendant visibles l’Amyloïde permettront de prévoir la dégradation de l’état d’un malade sur plusieurs années et par conséquent amélioreront les plans de santé publique” a déclaré Kevin Ong, chercheur à l’hopital d’Austin (Australie).

Pour les particuliers, ces méthodes permettront de mieux prévoir les changements à venir”, a‑t-il ajouté. Les scanners pourraient détecter Alzheimer avant même que les symptômes ne se manifestent. Des recherches ont montré que la maladie peut être présente presque dix ans avant que les premiers signes de démence apparaissent.
ksh/str-sj/bar

Partager cet article

Sur le même sujet