Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Médicaments : les particuliers peuvent déclarer directement les effets indésirables

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/06/2011

0 commentaires

Depuis le 15 juin dernier, suite à la publication de deux textes réglementaires, les patients et les associations de patients peuvent déclarer directement les effets indésirables liés à un médicament sans se voir contraints d’en référer à un professionnel de santé.

Ils pourront également déclarer leurs mésusages, abus ou les erreurs médicamenteuses liées à une mauvaise utilisation (avérés ou potentiels).“

L’objectif affiché reste celui d’une plus grande transparence, mais aussi l’élargissement de la base de données pour détecter d’éventuels effets encore non connus.

Mais pas question de procéder de manière désorganisée. LAFSSAPS (Agence Française de Sécurité SAnitaire des Produits de Santé) a donc édité un formulaire de signalement-patient d’effets indésirables susceptibles d’être liés à un médicament” (ainsi qu’un guide d’utilisation).

Une fois rempli le formulaire, le patient peut le transmettre directement au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) dont il dépend géographiquement. Les coordonnées sont indiquées sur le formulaire.

Pour consulter le mode d’emploi permettant de déclarer les effets indésirables d’un médicament : voir le site de l’AFSSAPS

Partager cet article

Sur le même sujet