Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Don d'organes : « Pour sauver des vies, il faut l'avoir dit »

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 27/06/2011

0 commentaires

Le 22 juin s’est tenue la 11ème édition de la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes.

Qu’est-ce que le don d’organes ? Qui peut décider de donner ou non ? Qui et dans quelles conditions peut prélever un organe ?
Pour bien comprendre de quoi il s’agit et éviter les confusions, l’Agence de la biomédecine a réalisé une campagne de communication autour du don d’organes et de tissus expliquant les différences entre don et prélèvement :
Quand on parle de don d’organes ou de tissus, on fait référence à la volonté de la personne qui va être prélevée.
Quand on parle de prélèvement, on fait référence à l’acte médical qui est rendu possible par le don.
La greffe est le remplacement, au moyen d’un acte chirurgical, d’un élément du corps humain qui ne fonctionne plus par un élément du corps humain qui fonctionne correctement. Cette technique est envisagée par les médecins lorsqu’aucun autre traitement ne marche.

En France, le prélèvement ne peut pas se faire sur une personne qui y était opposée. Lorsque rien n’a été dit aux proches, es médecins cherchent toujours à vérifier une non opposition. Un travail parfois fastidieux, surtout lorsque les délais d’intervention sont courts.

C’est pourquoi dans le cadre de sa journéee nationale, l’Agence de la biomédecine a choisi d’interpeler les personnes favorables au don d’organes sur l’importance d’exprimer leur décision à leurs proches. D’où le slogan « Don d’organes, pour sauver des vies, il faut l’avoir dit » qui signe le nouveau spot TV.
Et même si la date est dépassée, le sujet mérite de continuer à réfléchir.

Pour s’informer, un site Internet : www​.dondorganes​.fr
. Il propose des informations claires sur les démarches. Et jusqu’au 29 juin, vous pouvez poser vos questions sur la greffe à www​.vosquestionssurlagreffe​.fr. Des experts vous répondront.

Enfin, du 7 juin au 7 juillet, les membres du réseau social Facebook sont invités à se mobiliser sur le don d’organes et à interpeler leur entourage sur l’importance de dire son choix sur le don d’organes à ses proches. Ce challenge est soutenu par une page communautaire dédiée à la démarche du don d’organes : « Don d’organes, je le dis ! »

Et pour aller plus loin, lire le guide

Partager cet article

Sur le même sujet