Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le gouvernement et les caisses de retraite refondent leur dispositif d'information des retraités

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 27/06/2011

0 commentaires

Mieux intégrer la réforme intervenue en 2010

Ma retraiteLes caisses de retraites ont rénové leur service d’information aux assurés pour tenir compte de l’entrée en vigueur de la réforme des retraites au 1er juillet

Mardi 21 juin, lors d’une conférence de presse, la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) a rendu public son dispositif d’information des salariés et retraités pour tenir compte de la réforme des retraites promulguée en novembre 2010 avec entrée en vigueur au 1er juillet. 

Le gouvernement a refondu son dispositif d’information sur la retraite pour prendre en compte le recul progressif de l’âge légal de départ, les dispositions nouvelles sur la pénibilité, le rapprochement des règles public-privé : ainsi que les nombreuses autres mesures contenues dans la loi sur la réforme des retraites.

Un guide Ma retraite mode d’emploi” y est téléchargeable et aussi disponible en version papier.

La Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), qui compte 17,6 millions de cotisants soit plus de deux tiers des actifs, a notamment rappelé l’existence de sa plate-forme téléphonique, le 39 60 (facturé au tarif local), qui permet aux assurés d’échanger en direct avec des conseillers.

Elle a également son propre site internet qui permet de visualiser des relevés de carrière au régime général (salariés du privé) et de poser des questions.

Nous avons aussi deux offres encore au stade expérimental, le diagnostic conseil personnalisé (proposé à 30.000 personnes en 2010, ndlr) et l’offre de conseil aux entreprises”, a détaillé son directeur, Pierre Mayeur.

Pour les fonctionnaires, les effets de la réforme sont détaillés sur un site spécifique

A partir de 2012, les assurés qui ont relevé au cours de leur carrière de plusieurs régimes auront la possibilité d’accéder à leur relevé de carrière interrégime par internet”, a expliqué le directeur du GIP Info Retraite, Jean-Marie Palach.

Partager cet article

Sur le même sujet