Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

8 français sur 10 font confiance aux entreprises privées de maintien à domicile

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 04/07/2011

0 commentaires

Dans le cadre du débat national sur la dépendance, la Fédération des entreprises de services à la personne (FESP) a demandé à l’Ifop d’étudier le regard porté par les Français sur les entreprises privées de maintien à domicile. Plus de huit Français sur dix (81%) disent leur faire confiance dans ce sondage.

Volonté de choix
Le sondage montre que 9 personnes interrogées sur 10 plébiscitent la diversité des structures, 42 % estiment que la coexistence d’entreprises et d’associations est une « très bonne chose » et 54 % une « assez bonne chose ».
Neuf personnes sur dix souhaitent pouvoir choisir eux-mêmes le prestataire qui assurera les services de maintien à domicile pour eux-même ou leur proche.
Moins d’une personne interrogée sur dix accepte que les services du Conseil général choisissent pour elle dans le cadre des plan d’aides APA.
Ce sondage renforce la volonté de la FESP de lutter contre les discriminations, par ailleurs constatées par un rapport de l’Igas (inspection générale des affaires sociales) lors du choix des prestataires par certains conseils généraux.
Les bénéficiaires placent en tête des critères fondant leur choix « professionnalisme et compétence » (67 %) et non le type de structure (association ou entreprise).

Revendications des entreprises adhérentes à la FESP
- principe de libre choix du prestataire par le bénéficiaire du service ;
- principe de libre concurrence entre les prestataires ;
- principe d’égalité de traitement des structures de maintien à domicile par les pouvoirs publics.

Partager cet article

Sur le même sujet