Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : le diabète a couté 10 milliards d'euros à l'assurance maladie en 2010

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 04/07/2011

0 commentaires

Le vieillissement pèse sur les effectifs des Affections de longue durée

Le diabète a coûté quelque 10 milliards d’euros à la Sécu en 2010

Les dépenses de santé liées au diabète ont représenté environ 10 milliards d’euros en 2010, soit près de 8% de l’ensemble des remboursements du régime général (salariés du privé) indique un rapport de l’assurance maladie rendu public par les Echos mercredi 29 juillet . Le diabète, (+6,5% des effectifs de patients) est devenu en 2010 la première Affection de Longue Durée (ALD)”, devant le cancer.

Le dispositif des ALD, qui compte une trentaine de pathologies (diabète, cancer, maladies cardiovasculaires, maladie d’Alzheimer), permet la prise en charge à 100% des soins liés à la maladie. L’effectif de personnes en ALD (neuf millions pour le régime général) représente ainsi 15,5% de la population en 2010 contre 13,5% en 2005”, a constaté la Cnam.

Si le rythme de progression des ALD observé depuis 2005 se poursuit, 17% de la population pourrait être en ALD en 2014.

Les ALD représentent déjà environ deux tiers des dépenses de l’assurance maladie, représentant un enjeu majeur pour la Cnam.
Ce sont surtout les évolutions d’effectifs, plus que l’augmentation de la dépense moyenne, qui contribuent à la croissance de la dépense”, a souligné la Cnam, qui met en avant le vieillissement de la population qui provoque une croissance des besoins indéniable”.

Le déficit de la branche maladie du régime général de la Sécurité sociale s’est élevé à 11,6 milliards d’euros en 2010. La dernière prévision officielle pour 2011 s’élève à 10,3 milliards 

Carenity, le réseau social des ALD.
En ligne depuis avril 2011, Carenity (
www​.carenity​.com) est le premier réseau social en France dédié aux personnes concernées par une pathologie chronique. Ce site gratuit s’adresse à la fois aux malades et à leurs proches : famille, conjoint, amis, aidants, etc.
Carenity vise à fournir une réponse
concrète aux attentes des patients et de leur entourage. Face à une information toujours plus abondante, notamment sur le web, les patients et leurs proches recherchent de nouveaux relais de connaissance. 

Partager cet article

Sur le même sujet