Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Où sont les « personnes qualifiées » recours pour défendre les droits des personnes âgées demande le président de Bien Vieillir Ensemble 64

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 11/07/2011

0 commentaires

L’association Bien Vieillir Ensemble 64 basée à Bayonne s’est mobilisée sur la question des recours en cas de conflits. Un des recours est la personne qualifiée”.

Extrait de son Bulletin de Liaison n°7 de Juillet 2011 :
Une loi du 2 janvier 2002 confie à des « Personnes qualifiées » désignées à cet effet le soin d’aider les personnes prises en charge par un établissement ou un service social ou médicosocial à faire valoir leurs droits.
Toute personne ainsi prise en charge, et, notamment, les résidents en maisons de retraite, qui estiment leurs droits non respectés, peuvent donc demander aide, conseil et assistance à une « personne qualifiée ».
Ces « personnes » sont désignées par arrêté conjoint du Président du Conseil Général, du Préfet et, depuis 2010, de la Directrice de l’Agence Régionale de Santé.
Constatant que, 7 ans après la loi, il n’y avait toujours pas de « personnes » qualifiées dans le département des Pyrénées-Atlantiques, « BVE 64 » n’a donc eu officiellement demandé la désignation en octobre 2009.
Au terme de nombreux échanges de vues entre « BVE 64 » et le Service des personnes âgées, le Président du Conseil Général a adressé, en mars 2011, à la signature des deux autres institutions concernées, un projet d’arrêté de désignation de 6 personnes qualifiées.
Trois mois plus tard, le Préfet, et l’ARS n’ont toujours pas donné leur signature !

Une telle carence des services de l’Etat est incompréhensible : en effet, tout le travail a déjà été effectué par le Service des personnes âgées du département et, les fonctions dévolues aux « personnes qualifiées » étant bénévoles, les deniers de l’Etat ne sont pas en jeu.
Cette carence des services de l’Etat est également inadmissible et coupable. En effet, l’utilité, pour les personnes âgées, de cette institution des « personnes qualifiées » est importante : c’est leur donner le moyen de s’exprimer et le sentiment qu’elles peuvent encore, comme tout citoyen, faire entendre leur
voix et faire valoir leurs droits.

A défaut, c’est courrir le risque de les victimiser et de les conforter dans l’idée, déjà prégnante chez nombre d’entre-elles, qu’elles n’intéressent plus personne. Bref, de contribuer à créer une nouvelle forme de maltraitance !“


Pour contacter BVE 64
Maison de retraite Marie Caudron,
5, chemin de Chauron
64100 — Bayonne
Contact : bve64@​sfr.​fr

Partager cet article

Sur le même sujet