Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Selon l'InVS : les 75 ans et + représentent les deux tiers des accidents domestiques

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 25/07/2011

0 commentaires

19 000 décès en 2008

Plus de 19.000 décès par accidents de la vie courante en 2008. Dont les deux tiers chez les 75 ans et plus. 

Les chutes, noyades et autres accidents de la vie courante… ont provoqué le décès de 19.703 personnes en 2008 en France métropolitaine indique une étude de l’Institut de veille sanitaire (InVS) publiée mardi 19 juillet. Les deux tiers de ces accidents se sont produits dans le groupe des75 ans et plus, selon les derniers résultats.

Entre 2000 et 2008, le taux de mortalité par accident de la vie courante a diminué de 2,8% en moyenne par an, tous âges confondus. La diminution est surtout sensible chez les enfants de moins de 14 ans (-5,7% par an en moyenne).

Néanmoins, en valeur absolue, le résultat est moins encourageant : sur les trois dernières années, les décès par accidents de la vie courante ont augmenté (+2,8% de 2006 à 2007 et +3,4% de 2007 à 2008). 

Cette augmentation s’explique uniquement par l’évolution démographique”, soulignent les auteurs de l’étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) : les personnes âgées, qui constituent le gros des effectifs des accidents de la vie courante, sont plus nombreuses.

Tous âges confondus, les chutes ont constitué la première cause de décès par accident de la vie courante en 2008 (9.412 décès), plus des trois quarts des décès par chute étant survenus chez des personnes âgées de 75 ans et plus.

Les suffocations ont provoqué 2.999 décès et les intoxications (dont plus des deux tiers ont eu pour cause des médicaments), 1.376 décès. Il y a eu 1.028 décès par noyade accidentelle, 476 par le feu.

Partager cet article

Sur le même sujet