Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Grèce: le commissaire européen allemand suggère l'envoi de retraités

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 31/07/2011

0 commentaires
Le commissaire européen à l’Energie, l’Allemand Günther Oettinger, propose d’envoyer des retraités qualifiés originaires des autres pays d’Europe pour aider la Grèce à se reconstruire, dans un entretien publié jeudi dans le Hamburger Abendblatt.

Comme en écho au ministre allemand de l’Economie Philipp Rösler, M. Oettinger réclame un plan de construction pour la Grèce”,

comparable à celui qu’à connu l’Allemagne avec les régions de l’Ex-RDA en 1990.
J’imagine que des professeurs d’écoles professionnelles et des artisans qualifiés à la retraite seraient volontaires afin d’être envoyés (en Grèce) pour une durée déterminée”, déclare le commissaire allemand au quotidien de Hambourg. Nous devrions envoyer des fonctionnaires et d’autres spécialistes à Athènes, afin d’aider le gouvernement grec, renforcer sa compétence”, suggère M. Oettinger qui explique que des spécialistes européens seraient justement bien placés pour guider les Grecs dans leur travail dans les dix prochaines années. Le coût pourraît être partagé entre Athènes et le pays d’origine”, précise-t-il.

M. Rösler avait expliqué mercredi que l’Allemagne était prête à partager son savoir-faire dans plusieurs domaines (relations sociales, droit de la concurrence, éducation) avec la Grèce et évoqué luiaussi l’envoi de retraités, aux côtés de spécialistes de son ministère, pour aider notamment à la mise en place d’une système de formation profesionnelles à l’allemande.

Après avoir accordé en 2010 une première aide à la Grèce, la zone euro a décidé le 21 juillet à Bruxelles de soutenir à nouveau ce pays avec une deuxième aide chiffrée à environ 160 milliards d’euros.
Malgré une forte opposition de la rue, et à la demande de ses créanciers, le gouvernement grec avait auparavant obtenu fin juin le vote d’une loi imposant quatre ans d’austérité supplémentaire en Grèce.

Partager cet article

Sur le même sujet