Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

A la Rochelle, un 1er Ehpad pour personnes âgées en situation de grande précarité : une réalisation de l'association « l' Escale » en partenariat avec la Caisse des Dépôts

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 03/08/2011

0 commentaires

Une réalisation de l’association « l’ Escale » en partenariat avec la Caisse des Dépôts

Logo Caisse des DépôtsL’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) porté par l’association L’Escale”, accueille depuis septembre 2010 des personnes âgées fragilisées par un parcours particulièrement difficile. Une initiative exemplaire.

Situé en centre ville de La Rochelle, rue Saint Louis, cet Ehpad accueille 19 résidents qui pour la plupart viennent de la rue. Un tiers a entre 50 et 60 ans, précise Serge Thomas, directeur de l’Escale. Mais comme dans tout autre Ehpad aujourd’hui, certains sont centenaires ou presque. Ils entrent tous avec des problèmes de santé spécifiques à leur parcours, psychologiques, d’addiction… dus à leur vie précaire, usés par la rue. 90% d’entre eux sont sous tutelle ou curatelle.”

Il s’agit la restructuration d’un bâtiment que l’association possède depuis 1975 (une ancienne clinique d’accouchement, accueillant des femmes seules, avec enfants et ou victimes de violences ; ce service, modernisé a été réimplanté ailleurs).
Le projet a été difficile a monter compte tenu du faible nombre de place qu’il propose au regard des Ehpad classiques. Il a bénéficié du soutien de la DDASS (avant création de l’ ARS), du Conseil général et du Centre communal d’action sociale CCAS.

Les travaux ont duré 2 ans. Leur coût total s’élève à 1,86 M€, financé à hauteur de 1,6 M€ par un prêt locatif à usage social (PLUS) sur fonds d’épargne de la Caisse des Dépôts ‑CDC- (soit 86% du coût du projet). « Un emprunt sur 40 ans » indique Serge Thomas habitué des opérations immobilière de ce type. « L’association en fait depuis 20 ans ». Le financement complémentaire provient de subventions (Etat, Conseil général, communauté d’agglomération de la Rochelle) et d’un apport de fonds propres de l’Escale” mentionne CDScope, journal interne de la CDC.

L’Ehpad fait l’objet d’une convention tripartite classique. Toutes les places sont habilitées à l’aide sociale. Pour les résidents âgés de moins de 60 ans, l’établissement rencontre des difficultés à obtenir des dérogations.
Le coût de l’hébergement est de 63,15 €. « Il est difficile de faire plus bas, compte tenu du faible nombre de place et de la nécessité de disposer d’un personnel de nuit ». 

Le bâtiment, sur deux étages, propose 11 chambres individuelles et doubles (pour pouvoir accueillir des couples), une salle à manger, un patio, une terrasse, des salons et une salle de soins. Outre les soins médicaux dont ils sont besoin les résidents particulièrement fragilisés par une vie rude trouvent dans ces locaux chaleureux, un « accompagnement doux ». 


L’association L’Escale” gère des structures sociales depuis 60 ans : centres d’hébergement par le travail, Ehpad, SSIAD, un service de HAD (15 lits) en partenariat avec l’hôpital, un service d’aide à domicile (prestataire/​mandataire), une équipe mobile Alzheimer comprenant une psychomotricienne, une ergothérapeuthe, une aide soignante qui intervient sur prescription et facilite l’adaptation du logement.

Lire aussi

Contact
Serge Thomas, directeur
Association « L’ Escale », 21 Avenue des cordeliers, 17000 La Rochelle (Charente- Maritime).
Tél.: 0546002030 Fax : 0546002039
escale@​worldonline.​fr

Partager cet article

Sur le même sujet